PERSONNEL HOSPITALIER FATIGUÉ, RISQUES AUGMENTÉS

Communiqué de presse

Alors que la pandémie progresse en Suisse, le Conseil fédéral vient de décider que le personnel hospitalier ne bénéficie plus des protections légales minimales relatives à la durée du travail et des pauses. Celles et ceux qui seront en première ligne, en contact direct avec les malades atteint∙es par le coronavirus, pourraient être contraint∙es de travailler au-delà des 50 heures déjà autorisées aujourd’hui. Le Syndicat des enseignants romands (SER), bien que comprenant la gravité de la situation, demande le retrait de la modification de l’Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus.


Dans sa modification de l’Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus du 20 mars 2020, le Conseil fédéral décide que :
« Dans les services des hôpitaux confrontés à une augmentation massive du travail en raison du nombre de cas de maladies due au COVID-19, les dispositions de la loi sur le travail du 13 mars 1964 relatives au temps de travail et de repos sont suspendues aussi longtemps que la situation exceptionnelle l’exige. Les employeurs demeurent toutefois responsables de la protection de la santé de leurs travailleurs et doivent en particulier veiller à ce que ceux-ci bénéficient de suffisamment de temps de repos. »


Le personnel hospitalier ne bénéficie dès lors plus des mêmes droits que les autres corps de métier, dans cette période où il faudrait au contraire le protéger plus que nul autre. Cette décision dangereuse pourrait durer 6 mois. Dans les services hospitaliers, en particulier ceux de soins intensifs, où seront pris en charge les malades, le respect de la durée du travail maximale et des pauses est une condition minimale pour des soins sécurisés. Et ce, aussi bien pour le personnel hospitalier, qui fatigué court de plus grands risques, que pour les personnes hospitalisées.


Le SER exige, pour le bien de toutes et tous, que cette ordonnance soit immédiatement retirée et que les conditions de travail du personnel du secteur de la santé, et pas uniquement des hôpitaux, ne soient pas dégradées. Le SER, en tant que faîtière dont les statuts visent à défendre la qualité des services publics, apportera son soutien aux autres organisations syndicales dans leurs revendications concernant ce dossier.

Articles similaires

ECOLE À LA MAISON, ENTENDRE RAISON

ECOLE À LA MAISON, ENTENDRE [...]

26 Mar 2020

Communiqué du SER Depuis la fermeture des classes et l’enseignement à la maison, les enseignant∙es ont fait preuve d’un professionnalisme confirmé et…

Lire
Y'a pas école ?

Y'a pas école ?

25 Mar 2020

La RTS se mobilise dès ce jeudi 26 mars, en collaboration avec la CIIP, pour proposer aux élèves, parents et enseignant·es de nombreux dossiers…

Lire
En santé à la maison

En santé à la maison

25 Mar 2020

Chère enseignante, cher enseignant, Chère directrice, cher directeur d’établissement, Nous vous remercions sincèrement pour votre grand engagement…

Lire
Suspension des délais applicables aux initiatives populaires fédérales

Suspension des délais [...]

21 Mar 2020

Information importante En raison de l'épidémie du coronavirus, le Conseil fédéral a décidé de la suspension des délais de récolte des signatures…

Lire
ECOLE romande: numéros en accès libre

ECOLE romande: numéros en [...]

18 Mar 2020

L'école à la maison avec ECOLE romande. Le SER et l'équipe de rédaction ont décidé d'offrir aux parents et aux collègues l'accès gratuit…

Lire
Chronique d'une école à l'arrêt

Chronique d'une école à l [...]

17 Mar 2020

Sur son site, le Syndicat Autonome des Enseignants Neuchâtelois (SAEN) vous propose de suivre une chronique sur la situation actuelle: L’école semble à…

Lire
Coronavirus - ECOLES FERMÉES : PRAGMATISME ET BON SENS

Coronavirus - ECOLES FERMÉES : [...]

13 Mar 2020

Communiqué du SER Suite aux mesures annoncées par le Conseil fédéral le vendredi 13 mars, les cantons ont décidé de la fermeture des écoles…

Lire
La CIIP veut renforcer l’audiovisuel et le cinéma en Suisse romande

La CIIP veut renforcer l [...]

11 Mar 2020

Réunie le 5 mars 2020 en séance extraordinaire avec les directeurs en charge de la culture des cantons, la Conférence intercantonale de l’instruction…

Lire
Ma classe, un ilot de lecture.

Ma classe, un ilot de lecture.

10 Mar 2020

Les citations fleurissent sur les murs à l'occasion de la Semaine romande de la lecture. Afin de préparer et de lancer la SRL 2020 qui aura lieu du 23…

Lire
Journée internationale des femmes: les syndicats de l’éducation se mobilisent

Journée internationale des [...]

08 Mar 2020

L’année 2020 est une année importante en matière de droits des femmes. Il y a 25 ans, en 1995, des femmes du monde entier se sont réunies à Pékin (Beijing…

Lire
Genève: en grève!

Genève: en grève!

06 Mar 2020

La Société pédagogique genevoise (SPG) lance une grève administrative pour protester contre le manque de moyens à disposition du Département de l…

Lire
Pour une vie meilleure à l'âge de la retraite: une 13e rente AVS!

Pour une vie meilleure à l'âge [...]

05 Mar 2020

L'initiative pour une 13e rente AVS a été lancée ce matin. Les organisations syndicales, dont le SER, vous invitent à la signer et à la faire signer :…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

Président

Samuel Rohrbach : Tél : 079 / 251 22 42

president@le-ser.ch

Secrétaire Général

Jean-Marc Haller : Tél : 076 / 441 99 14

sg@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net