SPG

La SPG est le syndicat des enseignants primaires genevois, est membre du Cartel Intersyndical de la fonction publique. Elle donne son avis sur les dossiers pédagogiques et syndicaux dans de nombreuses commissions. Elle assure un soutien et une défense de ses membres rencontrant des difficultés professionnelles.

Toutes et tous à la manifestation du jeudi 12 décembre

A Genève, la commission des finances du Grand-Conseil a refusé la création de 412 postes prévus au budget 2020. La DIP se voit donc refuser la création de 191 postes d'enseignement, donc 38 au niveeau de l'école primaire. Ces postes visent pour l’essentiel à couvrir l’augmentation du nombre d’élèves. Ils n’amélioreront pas une situation déjà insatisfaisante.

Le DIP protège-t-il réellement l’intégrité psychique et physique de ses élèves?

Depuis la publication du rapport Ramadan, le Département de l’instruction publique s’évertue à améliorer la protection de ses élèves. Quelles mesures a-t-il mises en place depuis, d’une part pour redonner confiance aux élèves et à l’institution et, d’autre part, réaffirmer clairement l’absence de toute tolérance quant aux relations sexuelles entre enseignant·es et élèves?

Tous à la manif!

A Genève, la commission des finances a amendé le 20 novembre le projet de budget du conseil d'Etat en supprimant les 412 postes qui y figuraient. Une grande partie de ces postes étaient dévolues au DIP pour suivre notamment l'inflation démographique.

Le DIP a besoin de ces postes pour maintenir les conditions cadres.

La Société pédagogique genevoise (SPG) dénonce depuis des années la baisse de la qualité de la prestation offerrte aux élèves. Pour la SPG, il est évident que sans ces postes les conditions d'apprentissage des élèves vont se détériorer encore davantage. 

Assemblée générale extraordinaire

La Société pédagogique genevoise (SPG) invite ses membres à une assemblée générale extraordinaire le mardi 26 novembre 2019 à 17h30 à l'aula de Geisendorf. Outre un point concernant les statuts, les membres présents feront le point sur le dossier de l'horaire scolaire et sur les suites à donner sur la résolution sur les conditions de travail adoptée par l'ED du 21 novembre.

Une directive qui fait couler beaucoup d’encre

Dans sa volonté de présenter au plus vite une réaction politique à la gestion calamiteuse des graves affaires concernant quelques membres du corps enseignant genevois, le Département de l’instruction publique (DIP) a édicté à la rentrée la Directive D.RH.00.25 sur les «devoirs de fonction des membres du personnel enseignant, administratif et technique (PE et PAT) en matière de protection de l’intégrité physique et psychique des élèves, apprentis et stagiaires et de respect de leur dignité».

De la bonne foi des collaborateur·trices du DIP

Depuis que j’ai commencé à travailler au Département de l’instruction publique, en tant qu’enseignante, je n’ai pu que constater la grande implication dont fait preuve l’immense majorité de mes collègues. Depuis le début de mon mandat de présidente de la société pédagogique genevoise, j’ai perçu la même implication de la part des collaborateur·trices du DIP et de la DGEO. Ainsi, contrairement peut-être à toute attente, à tous les niveaux, il s’avère que chacun·e s’implique avec dévouement pour une école de qualité.

S'abonner à SPG

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

Président

Samuel Rohrbach : Tél : 079 / 251 22 42

president@le-ser.ch

Secrétaire Général

Jean-Marc Haller : Tél : 076 / 441 99 14

sg@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net