L’éducation physique à l’école : des bienfaits au-delà de la motricité

L’éducation physique à l’école : des bienfaits au-delà de la motricité

L’éducation physique à l’école : des bienfaits au-delà de la motricité

L’école est avant tout une école de vie. Y contribuent la lecture, l’écriture, les calculs, les langues étrangères – et en particulier – le sport. Dans une société de plus en plus paresseuse et fragile, l’éducation physique à l’école est plus indispensable que jamais afin de faire découvrir le plaisir de bouger, de montrer comment gérer les échecs et d’en apprendre davantage sur soi-même. L’Association Suisse d’Education Physique à l’école (ASEP) garantit la qualité de l‘éducation physique en offrant une large palette de cours de formation continue pour les enseignants en sport et s’engage à créer des conditions-cadres favorables pour l’activité physique et sportive dans les écoles suisses.

Athlétisme, parcours d’obstacles, anneaux, sports de balle, natation – l’éducation physique scolaire offre aux enfants et adolescents la possibilité de découvrir une multitude de formes de mouvement par le jeu. Il favorise avant tout le développement physique et la santé des élèves. Il éveille le plaisir de bouger et invite à découvrir diverses disciplines sportives. En outre, l’école se trouve être la seule institution qui assure à l’ensemble de la population un accès à l’enseignement de la natation et contribue ainsi à la sécurité dans la vie de tous les jours. Notons également que grâce aux propriétés physiques particulières de l’eau, la natation a un effet très positif sur la perception du corps des élèves en surpoids et accroit leur estime personnelle.

Mais le sport n’a pas que des effets durablement pertinents et positifs sur la vie dans le domaine physique, mais également sur le plan psychique. La pandémie du Covid-19 l’a clairement révélé : du jour au lendemain, les jeunes n’ont plus eu la possibilité de satisfaire leur besoin de bouger. De nombreux enfants et adolescents souffrent des conséquences de la pandémie – occasionnées et renforcées en partie par le manque d’activité physique.

Le sport permet en outre aux enfants d’acquérir la capacité de gérer les échecs et de surmonter les crises. Roger Federer n’aurait pas gagné 20 titres de Grand Chelem s’il avait été découragé par chaque défaite. Marco Odermatt ne serait pas champion olympique et vainqueur du général de la coupe du monde s’il avait jeté l’éponge après chaque chute.

Tous ne sont pas dotés du même talent sportif, mais cela n’est pas non plus le cas de la lecture ou de l’écriture. Apprendre c’est tomber et se relever aussitôt ; en salle de classe tout comme en salle de sport.  Ces aspects sont étroitement liés, comme le prouve l’Université de Genève. Des chercheurs ont montré que les élèves disposant de bonnes fonctions cardiaques et pulmonaires obtiennent aussi de meilleures notes en mathématiques et de meilleurs résultats dans les domaines de la grammaire ainsi que de l’orthographe et du vocabulaire. La condition physique est en corrélation avec la mémoire opérative ainsi que la flexibilité cognitive (Marc Yangüez & Julien Chanal, 2021). L’étude démontre une fois de plus qu’il est indispensable de ne pas diminuer l’activité physique et les leçons d’éducation physique en particulier au profit d’autres branches.

L’éducation physique à l’école n’est plus celle des années ‘80

Selon une récente étude, cette discipline est très appréciée des élèves (EUPEO, 2021). Le besoin naturel des enfants et adolescents de bouger y trouve un exutoire. C’est dans ce cadre qu’ils ont la possibilité de se mesurer entre eux et de relever des défis personnels. Cela est encore plus valable en ces temps de digitalisation et médias électroniques. « À l’instar des mutations de la consommation de médias durant les 30 dernières années, la formation et formation continue des enseignants en sport ont elles aussi changé. » Voilà ce que rapportent Barbara Egger et Jonathan Badan, coprésidents a. i. de l’ASEP.

« Nous restons informés sur les tendances et découvertes scientifiques en matière d’éducation physique et de sport scolaire. Puis nous les intégrons à nos cours de formation continue afin de créer une offre dans l’air du temps qui garantisse la qualité de l’éducation physique à l’école. » Le cliché du prof de sport et de ses méthodes militaires n’a plus lieu d’être. « Nous souhaitons proposer des conditions-cadres qui permettent aux élèves de se développer par l’activité physique et le sport dans le domaine scolaire. Raison pour laquelle, l’ASEP ne se contente pas d’offrir une formation continue attractive et moderne, mais prend régulièrement compte de l’avis des acteurs présents sur le terrain (élèves et enseignants).»

Source: communiqué ASEP du 8 avril 2022

Articles similaires

Renforcer l’AVS au lieu d’augmenter l’AVS

Renforcer l’AVS au lieu d [...]

25 May 2022

Les délégué∙es du SER réuni∙es à Chénens le 14 mai 2022 appellent les enseignant∙es à signer et faire signer l’initiative "Renforcer l’AVS au lieu d…

Lire
Pour un soutien renforcé sur la durée

Pour un soutien renforcé sur [...]

19 May 2022

Dès les premières semaines de la crise en avril 2020, le SER a interpellé les autorités à propos des difficultés diverses rencontrées par les élèves et…

Lire
Pour un gymnase en 4 ans après 11 années d'école obligatoire

Pour un gymnase en 4 ans après [...]

17 May 2022

Le SER a tenu son Assemblée des délégué∙es annuelle  le 14 mai 2022 à Chénens dans le canton de Fribourg. Les délégué∙es ont débattu du dossier de la…

Lire
Soutien à des collègues afghan·es

Soutien à des collègues afghan [...]

17 May 2022

Un groupe de réfugé·es afghan·es qui ont fui les talibans après avoir été pris·es pour cible pour avoir soutenu des enseignantes et défendu leurs…

Lire
Le SER'info 19 est arrivé !

Le SER'info 19 est arrivé !

28 Apr 2022

Lire
Des nouvelles d'éducation21

Des nouvelles d'éducation21

26 Apr 2022

L'agence éducation21 fait part de ses actualités dans sa lettre d'information d'avril. Excellente lecture.

Lire
Semaine d'action mondiale pour l'éducation 2022

Semaine d'action mondiale pour [...]

25 Apr 2022

Protégeons l'éducation en situations d'urgence !

Lire
Malgré une saison difficile : 10'400 enfants sont partis en camps de sports de neige grâce à GoSnow.ch

Malgré une saison difficile : [...]

11 Apr 2022

Après une pause forcée qui aura duré de près de deux ans, des camps de sports de neige ont enfin pu avoir lieu au cours de cet hiver. Grâce à la plate…

Lire
Accueil des jeunes réfugié∙es : des ressources multiples sont nécessaires !

Accueil des jeunes réfugié∙es [...]

25 Mar 2022

La crise ukrainienne et l’exode des réfugié∙es préoccupent le Syndicat des Enseignant∙es Romand∙es. Il appelle les autorités à accorder rapidement les…

Lire
Poursuivre avec la lecture après la SRL

Poursuivre avec la lecture [...]

22 Mar 2022

Les nombreuses activités proposées par la Semaine romande de la lecture peuvent toujours être utilisées en classe.

Lire
La Semaine romande de la lecture est lancée

La Semaine romande de la [...]

22 Mar 2022

N'hésitez pas à consulter le site de la SRL et à organiser des activités autour de la lecture et du conte dans votre classe.

Lire
Résolution de la CES sur l'Ukraine

Résolution de la CES sur l [...]

22 Mar 2022

Résolution sur l'Ukraine de la Confédération Européenne des Syndicats (CES).

Lire

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, mercredi matin, jeudi de 08h00 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net