Les enseignants neuchâtelois revendicatifs

A l’occasion de leur journée syndicale, le mercredi 6 novembre 2019, à La Chaux-de-Fonds, les enseignant-es ont adopté plusieurs résolutions visant à améliorer leurs conditions de travail. Le syndicat autonome des enseignants neuchâtelois et la section enseignement du SSP souhaitent une revalorisation salariale pour contrer l’érosion progressive du pouvoir d’achat des professeurs. Ils ont exprimé leurs inquiétudes liées à la réévaluation des fonctions dans la future grille salariale. Lors de la journée, il a aussi été question de soutien au mouvement pour le climat.

La journée syndicale des enseignant-es a attiré plusieurs centaines de personnes mercredi à La Chaux-de-Fonds. Le Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN) et la section enseignement du Syndicat des services publics (SSP) s’organisent pour mener d’importantes négociations avec le Département de l’instruction publique et de la famille, dès janvier 2020.

Il y a trois ans, le corps enseignant neuchâtelois avait fait grève durant quatre jours pour exiger du Conseil d’Etat qu’il renonce à l’introduction d’une nouvelle grille salariale pénalisante. Sans succès. Aujourd’hui, il ne compte plus subir la politique d’austérité du Conseil d’Etat et s’organise pour revaloriser la profession.

Les membres du SAEN réunis au Lycée Blaise Cendrars ont adopté deux résolutions. La première exige des autorités cantonales qu’elles réévaluent la fonction des professionnels de l’enseignement, afin d’augmenter les salaires. La seconde demande une reconsidération de la charge de travail des enseignant-es à temps partiel.

Les salaires les plus bas du pays

«Les salaires des enseignants neuchâtelois des degrés 1 et 2 sont les plus bas du pays. Je suis dans le métier depuis trente ans, nos salaires n’ont jamais connu de réelle augmentation. Au contraire, notre pouvoir d’achat n’a fait que diminuer», témoigne Pierre-Alain Porret, président du SAEN.

Le syndicat veut mettre la priorité sur l’école enfantine. «Actuellement, une maîtresse ou un maître d’école enfantine qui commence sa carrière gagne moins de 5000 francs pour un temps plein. Le cycle 1 doit être revalorisé en premier. Nous voulons d’abord corriger les inégalités et ensuite obtenir une augmentation des salaires pour l’ensemble de la branche», poursuit-il. «Nous souhaitons à tout prix éviter de prendre l’argent des enseignants des degrés supérieurs pour les distribuer à ceux des degrés inférieurs. Il faut en finir avec les économies de bouts de chandelle», s’insurge l’enseignante et vice-présidence du SAEN, Brigitte Tisserand.

Le SAEN demande aussi que la charge de travail des professionnels à temps partiel soit réévaluée. «Les professeurs engagés à temps partiel effectuent souvent plus d’heures que leur présence en classe. Cela doit être reconnu, par exemple en les rémunérant davantage ou en leur octroyant des décharges.»

Source: www.saen.ch

Articles similaires

Des conseils d'élèves dans tous les établissements du canton

Des conseils d'élèves dans [...]

27 Feb 2020

Dans le cadre de la célébration des trente ans de la convention relative aux droits de l'enfant, le Conseil d'Etat valide la concrétisation de trois…

Lire
28 milliards pour la formation et la recherche

28 milliards pour la formation [...]

26 Feb 2020

Le 26 février 2020, le Conseil fédéral a approuvé le message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pendant…

Lire
SER'info 10

SER'info 10

19 Feb 2020

Le SER'info 10 est publié!

Lire
À la collègue inconnue

À la collègue inconnue

18 Feb 2020

La SPG et la FAMCO s'unissent pour produire un clip dénonçant les coupes massives dans l'enseignement: 197 enseignant·es s'affichent dans un clip "À la…

Lire
SwissSkills: offres pour les écoles

SwissSkills: offres pour les [...]

18 Feb 2020

La prochaine édition des SwissSkills se tiendra du 9 au 13 septembre 2020 à Berne.  Avec votre classe, découvrez la grande variété des…

Lire
swissuniversities : nouveau président

swissuniversities : nouveau [...]

13 Feb 2020

Lors de sa réunion du 6 février 2020, l'assemblée plénière de swissuniversities a élu Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève, au poste de…

Lire
Un nouveau président à la tête de la CIIP

Un nouveau président à la tête [...]

06 Jan 2020

Lors de sa séance du 23 mai 2019, l'Assemblée plénière de la CIIP a procédé à une nouvelle répartition des responsabilités intercantonales entre…

Lire
Joyeuses Fêtes

Joyeuses Fêtes

20 Dec 2019

Le SER et l’Educateur vous souhaitent de belles fêtes hautes en couleurs et vous adressent leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année. Les…

Lire
Toutes et tous à la manifestation du jeudi 12 décembre

Toutes et tous à la [...]

12 Dec 2019

A Genève, la commission des finances du Grand-Conseil a refusé la création de 412 postes prévus au budget 2020. La DIP se voit donc refuser la création de…

Lire
Enseigner et apprendre dans des classes à degrés multiples

Enseigner et apprendre dans [...]

10 Dec 2019

Qu’est-ce qui fait la force, la richesse et la spécificité des classes multi-degrés ?La question est au cœur d’une étude menée de 2017 à 2019…

Lire
Une bonne note pour l’école, des efforts pour la lecture.

Une bonne note pour l’école, [...]

03 Dec 2019

Le SER se réjouit des résultats positifs obtenus par les élèves de 15 ans au test PISA en 2018. Dans les domaines des mathématiques et des sciences…

Lire
Remise du Prix d'encouragement précoce pour les régions de montagne suisses 2019

Remise du Prix d'encouragement [...]

29 Nov 2019

La Fondation Pestalozzi a pour but d’améliorer la qualité - déjà élevée - de la formation en Suisse tout en renforçant l’égalité des chances…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 17h00 CP 416 / Av de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

Président

Samuel Rohrbach : Tél : 079 / 251 22 42

president@le-ser.ch

Secrétaire Général

Jean-Marc Haller : Tél : 076 / 441 99 14

sg@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av, de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net