SEJ : Ne pas donner de bâton pour se faire battre - 8/2022

SEJ : Ne pas donner de bâton pour se faire battre

On le ressent de plus en plus, les interventions de certains parents, heureu sement encore très minoritaires, sont disproportionnées pour défendre leur enfant. Cela se présente le plus fréquemment dans le cadre d’évaluations contesté es parfois pour des détails. La pression mise sur les enseignant·es devient à certains moments insupportable. C’est cette augmentation de réactions de parents utilisant toutes les ficelles, juridiques ou non, qui a amené des enseignant·es à abandonner la profession.

 

 

Sur ce point, un article paru dans le Blick d’une enseignante devenue journaliste depuis plusieurs années, article que le SEJ a transmis à l’ensemble de ses membres, est éloquent. Les parents quérulents vont loin, avec parfois le soutien d’un avocat pour contester, par exemple ici, une évaluation de 5,25. Des avocats, des responsables scolaires, des autorités cantonales et communales, et bien sûr l’enseignante attaquée ont passé des heures à justifier le travail réalisé et l’évaluation décidée pour qu’elle soit finalement acceptée par les parents. Vous comprendrez sans doute que la désormais journaliste ait intitulé son article « Plus jamais je ne mettrai les pieds dans une classe ».

 

Cette réalité, constatée ailleurs comme dans le Jura, a amené le SEJ à réagir auprès du Service de l’enseignement (SEN) suite à la diffusion d’un document sur l’évaluation auprès des enseignant·es de l’école obligatoire, avec en parallèle à la rentrée une information très détaillée du même SEN aux parents. Des droits supplémentaires, ou du moins des armes supplémentaires, sont clairement accordés aux parents, que les minoritaires dont je parlais en début de billet utiliseront sans hésiter. Le SEJ n’a pas été consulté sur cet objet et a fait savoir son mécontentement à ce sujet. Plus de 85 % des enseignant·es concerné·es sont syndiqué·es et l’avis de leur association professionnelle aurait dû intéresser le SEN. Le SEJ a également fait remarquer que nombre d’enseignant·es ont découvert ce projet à la rentrée seulement. Enfin, dans le préambule de son intervention, le SEJ constate que l’intitulé du document est pour le moins étrange : « Type de document : information. » Or, des pressions sont exercées pour expliquer qu’en fait on est davantage dans le domaine des obligations imposées par le SEN.

 

Le SEJ a ensuite fait part des remarques récurrentes qui lui sont parvenues de la part d’enseignant·es pour le moins interloqué·es par le contenu de ce document. La première remarque porte sur l’acharnement à imposer l’utilisation exclusive de certains moyens d’enseignement, qui ne répondent pas forcément aux besoins pour atteindre les objectifs du PER. Une forme d’intégrisme qui interpelle.

 

À la fin du chapitre relatif aux fonctions de l’évaluation, les exigences suivantes sont posées : « Répondant à l’exigence d’impartialité, l’évaluation respecte les principes de transparence et d’équité de traitement entre élèves. ( … ). Les modalités sont partagées régulièrement avec les parents par le biais de grilles critériées, de travaux évalués, de bilans de compétences ou du bulletin scolaire. »

 

Outre le fait que cette exigence va instaurer un travail administratif délirant, elle va créer des conditions favorables aux parents quérulents pour contester les résultats des évaluations.

 

La seule mention des outils à transmettre aux parents est insuffisante. D’une part la notion de « modalités » est vague, et d’autre part il est nécessaire de proposer des modèles afin que les grilles soient, si ce n’est uniformes, du moins harmonisées dans les classes de l’ensemble de l’école obligatoire jurassienne. Nous savons que des groupes de travail ont été constitués dans certains cercles scolaires pour aller dans ce sens. Mais le risque que des parents effectuent des comparaisons entre les cercles scolaires, comme c’est déjà le cas, existe et devrait être évité par le SEN en offrant des documents utilisables partout.

 

Le SEJ conteste aussi la nécessité de surinformer les parents, car tous les parents n’ont pas la même capacité d’assimilation de ces informations ni les mêmes intentions de les utiliser le cas échéant. Une fois pour toutes, il faudra admettre que les enseignant·es sont des professionnel·les qui savent quand il faut prendre contact avec certains parents et qui sont disponibles quand des parents souhaitent obtenir des informations. On le sait, des parents font aujourd’hui déjà référence, sans compétences pédagogiques, au contenu du PER pour remettre en cause certaines pratiques. Le document sur l’évaluation leur donne de nouveaux outils pour contester le travail des enseignant·es.

 

Bien d’autres remarques sont contenues dans cette réaction que nous vous invitons à consulter dans l'espace réservé aux membres sur le site du SEJ ( www.sej.ch ). 

 

 

Rémy Meury, secrétaire général du SEJ

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, jeudi, de 08h00 à 16h30 et mercredi matin CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

David Rey, président Tél : 079 / 371 69 74

d.rey@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net