Plein écran - 11/2021

Plein écran

Le temps de l’émotion et vice-versa

 

 

 

 

 

Invitations offertes !

10 invit' offertes respectivement pour Où est Anne Frank ! (Praesens-Film), My Kid (Agora-films), Drive my car (Sister distribution)  et 5 invitations pour Nos plus belles années (Filmcoopi).

Expédier nom, prénom et adresse postale à secretariat@revue-educateur.net en indiquant l’objet du désir.

 

 

1

 

L’imaginaire pour réactiver Anne Frank

De nos jours, que reste-t-il du journal d’Anne Frank ? La réponse du film d’Ari Folman (auteur de La Valse avec Bachir), c’est, dans ce monde où des enfants souffrent encore de la guerre, "Anne Frank, reviens ! ». Car Anne Frank est partout mais nulle part. Les premières images du film sont éloquentes. À Amsterdam, un pont, un hôpital, une bibliothèque, des écoles portent aujourd’hui son nom. Alors même que les autorités néerlandaises pourchassent des familles qui sont venues demander protection. De manière très habile, le réalisateur focalise l’histoire sur Kitty, l’amie imaginaire d’Anne. Kitty apparait sous un effet magique et grâce à elle, la vie clandestine d’Anne est mise à jour. Surtout les sept derniers mois d’Anne Frank et sa déportation finale avec sa sœur à Bergen-Belsen. Mais Kitty promet de réaliser le rêve de son amie, sauver tous les êtres humains qu’elle pourra sauver. En échange de la restitution du livre d’Anne Frank qu’elle avait dérobé au musée, Kitty imposera au gouvernement de garder la famille d’Awa, une petite Malienne. Ce film d’animation en ligne claire élégante et fluide ravira toutes les générations. L’alternance rapide et maitrisée de plusieurs styles narratifs, aventure, fantastique, drame historique, romance, est particulièrement adaptée aux gouts des préados. Un dossier pédagogique très complet prolongera toute projection scolaire.

https://fr.praesens.com/praesens-pro-presse/katalog/where-is-anne-frank1/regional/fr/af-dossier-pedagogique/ 

Prix du jury d’enfants de 8 ans, Mon Premier festival.

Où est Anne Frank ! Ari Folman, 2021, France/Benelux/Israël. Au cinéma depuis le 8 décembre.

 

 

2

 

Voyage au bout de la paternité

Après le succès de En Thérapie, Nir Bergman explore ici les liens entre un père, Aaron, et son fils autiste de 18 ans. Uri adore regarder en boucle le film de Chaplin, Le Kid. Les silences, l’humour et la tendresse de Charlot devenu père d’un garçon abandonné, imprègnent ce film percutant sur la paternité. Aaron a sacrifié carrière professionnelle et vie conjugale pour tout consacrer à Uri. Son sacrifice donne sens à sa propre vie. Au lieu de rejoindre une institution adaptée à Uri et trouvée par sa mère, le père embarque son fils dans une cavale balnéaire. Un voyage intérieur mis en scène avec subtilité et délicatesse. César israélien de la meilleure réalisation 2020.

My Kid (Here we are), Nir Bergman, 2020, Israël. Au cinéma depuis le 15 décembre.

 

 

3

 

L’art de se laisser conduire

Comme metteur en scène et comédien,Yusuke Kafuku est un gourmet des mots et des multiples identités à jouer. Quand il conduit sa Saab 900 rouge, il s’imprègne des répliques des pièces en train de jouer et que sa femme Otto lui a enregistrées sur cassette audio. Quand Otto invente soudainement des scénarios de films au détour d’un orgasme sexuel avec lui. Quand il rassemble des acteurs et actrices de toutes langues, dont celle des signes, pour répéter inlassablement la pièce Oncle Vania de Tchekhov. Quand il reçoit une révélation sur lui-même de l’un de ses acteur·rices, Takatsuki, par ailleurs amant d’Otto.  Ou quand Misaki, la jeune chauffeure qui lui a été assignée par le théâtre, l’écoute, alors qu’il devient passager dans sa propre Saab rouge, raconter son histoire personnelle. Inspiré de nouvelles de Marukami, un fascinant chassé-croisé romanesque et intime toujours en mouvement. Prix du Meilleur Scénario, Cannes 2021.

Drive my car (Doraibu mai kâ), Ryûsuke Hamaguchi, 2021 Japon. Au cinéma depuis le 22 décembre.

 

 

4

 

Soif de vivre à l’italienne

Rome, 1982, trois potes regardent leur avenir de leurs 16 ans avec insouciance et appétit. Gemma, amoureuse de Paolo, les rejoint très vite. Chacun·e des quatre prend à témoin la caméra lors d’une décision qui change le cours de  sa vie. Manifestations étudiantes des années 80, opération Mains propres contre la mafia, la parenthèse Berlusconi, l’affaire du sang contaminé, les attentats du 11.09.01, le temps va modeler leur amitié et leur quête de bonheur. Giulio deviendra un avocat d’affaires. Paolo un prof de latin-grec. Ricardo restera un rêveur désargenté et Gemma ne vit que par l’amour. Les mélodies de Claudio Baglioni composent la bande-son de cette saga qui revisite avec sensibilité Nous nous sommes tant aimés de Scola.

Nos plus belles années (Gli anni più belli), Gabriele Muccino, 2020, Italie. Au cinéma depuis le 22 décembre.

 

 

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, jeudi, de 08h00 à 16h30 et mercredi matin CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net