J'éduque, donc je lis  - 10/2021

J'éduque, donc je lis 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1

 

Philippe Meirieu ( 2021 ). Dictionnaire inattendu de pédagogie. Éd. Esf Sciences humaines.

L’auteur aime et a toujours aimé les dictionnaires. Clin d’œil : pour y trouver, ado, de quoi contredire ses parents ! Des clins d’œil, il y a en a plein dans ce dictionnaire. Sur l’histoire, l’épistémologie, les usages des théories ou les pratiques éducatives en lien avec chaque terme traité. Que sont ces termes pour que ce dico de pédagogie puisse être qualifié d’inattendu ? Ce sont des mots-clés qui se sont imposés à l’auteur comme surgissant de la cristallisation de ses expériences, rencontres, questions décisives. Mais Meirieu avoue : J’ai triché. J’ai délibérément détourné le projet et la forme des dictionnaires, afin de proposer un ensemble de textes parfaitement iconoclastes au regard des canons universitaires et de la « littérature scientifique » sur l’éducation. Renversant la convention, ce regard de Meirieu 100 % pédagogue nous offre un des plus précieux livres pour comprendre la pédagogie.

 

 

2

 

Valérie Despont ( 2021 ). Dessins : Myriam Schüssler. Mots et merveilles après la route. Éd. Antipodes.   

« Mineurs non accompagnés cherchent familles de parrainage. » Cet appel, lu à Bulle, attire l’auteure à se lancer dans l’aventure. Enseignante, elle a déjà rencontré deux-mille élèves. Elle raconte cette autre histoire de l’accompagnement qu’elle va faire avec sa famille : offrir à Mostafa et à d’autres, une famille d’accueil. Elle nous fait comprendre à travers leurs propres mots et minis récits, ce que ces jeunes arrivés chez nous vivent. Son livre a été voulu sans mièvrerie, sans condescendance. Choisissant l’éclat de rire, le pied de nez, l’auteure évite toute lourdeur pour mieux les comprendre. On y perçoit pourtant les moments où sa gorge est nouée, quand, écoutant ces jeunes, elle pense : « Je remettrai son français droit une autre fois. » C’est que chez elle, maintenant, elle reconnait parler une nouvelle langue : le français, l’idiome familial du Gros-de-Vaud et le français à la sauce farsi mostafienne.

 

3

 

Marcel Paris ( 2021 ). Reconstruire l’avenir, ensemble. Éd Cabédita.

Marcel Paris est fondateur de l’école privée alternative Edenpark, située à Yverdon-les-bains. Père de famille, avocat, médiateur et directeur de cette école, l’auteur, à partir de ses expériences, observe l’état de la société et propose ses outils d’analyse et piste de réflexions en faveur d’un mieux vivre ensemble. Quelle place pour la diversité des opinions ? Quel rôle pour les institutions, l’école en particulier, dans une société contemporaine en constant changement ? Son ouvrage s’attache à proposer des questions-repères à la croisée des chemins de la philosophie politique, de la théologie et de l’éducation pour favoriser un dialogue constructif, encourager la vie, l’espérance et le vivre ensemble. Il nous donne envie de visiter son école. N’y allons pas le vendredi après-midi ! L’école est à la maison et dès la 7e HarmoS, en stages ou visites d’entreprises. https://www.edenpark-yverdon.ch

 

 

4

 

Sarah Gremion ( 2021 ). Comment susciter la motivation des élèves pour la grammaire ? Réflexion autour d’une séquence didactique. Éd. Cahiers de la Section des Sciences de l’éducation ( No 144 ). Université de Genève.

La grammaire est un sujet impopulaire à l’école. Elle peut être enseignée pourtant avec passion ! Cette recherche d’une enseignante le prouve. Son livre montre comment elle cherche à motiver ses élèves en grammaire, et plus précisément pour la démonstration, sur la notion d’attribut du sujet. Ses descriptions précisent les démarches mises en place, invitent enseignant·es ou stagiaires à se projeter dans leur propre contexte de classe. De ce travail de terrain analysé, cinq principes ressortent pour planifier notre enseignement. Des tâches à prévoir en amont, mais à adapter sur le moment pour qu’elles aient du sens pour les élèves. Pour cela, des types de supports à varier. Une phase de découverte à soigner. L’importance de travailler la question du sens du travail scolaire. Ainsi de clarifier sa posture d’enseignant·e face à la grammaire. Face au sens qu’elle a pour nous et que nous voulons transmettre.

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net