VD: Construisons ensemble l’école de demain : le projet EduNum - 9/2021

VD: Construisons ensemble l’école de demain : le projet EduNum

L’année scolaire 2020-2021, a marqué un tournant décisif dans le cycle de vie du projet d’éducation numérique « EduNum ».

 

Le volet vaudois de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’éducation numérique est un projet d’une rare envergure puisqu’il doit permettre l’introduction de la science informatique comme nouvelle discipline, mais aussi de former les enseignant·es et familiariser les élèves aux trois composantes de l’éducation numérique à savoir les usages, les médias et la science informatique. C’est l’un des chantiers prioritaires du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture ( DFJC ) dirigé par le Centre LEARN de l’EPFL en collaboration avec l’Université de Lausanne ( UNIL ), la Direction générale de l’enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée ( DGEO ) et la Haute École Pédagogique Vaud ( HEP ).

Malgré la pandémie qui a forcé la réarticulation des formations continues dispensées, l’année 2020-2021 a marqué le passage à des étapes significatives et le projet a su maintenir le cap en poursuivant la formation des enseignant·es et des personnes-ressources de la phase pilote.

 

Du pilote au déploiement: le rôle clef des enseignant·es formateur·rices et des personnes-ressources

À partir de 2018, la phase pilote permet d’expérimenter les méthodes pédagogiques et les moyens d’enseignement pour les trois composantes. C’est l’une des particularités du projet vaudois : l’accompagnement scientifique par l’équipe de recherche qui récolte des données empiriques quantitatives et qualitatives directement auprès de tou·tes les acteur·rices concerné·es dans le but d’améliorer les formations délivrées et les moyens d’enseignement de manière continue et itérative.

Cette recherche dite « translationnelle » s’inscrit au cœur de la mission du Centre LEARN qui transpose les résultats de la recherche directement dans l’élaboration de méthodes concrètes et innovantes.

Grâce à ces apprentissages, le projet passe au déploiement dès 2020-2021. Véritable défi, il faut former les enseignant·es de 17 établissements du cycle 1 et aboutir à terme à la formation de tou·tes les enseignant·es du canton au primaire et au secondaire.

Le passage à l’échelle d’un projet de si grande envergure requiert une stratégie qui permet la formation continue et le développement des compétences numériques d’un nombre important d’enseignant·es .

Actuellement, plus de 20 % des élèves à l’école obligatoire, tous cycles confondus, sont concerné·es. C’est donc plus de 20’000 élèves répartis dans 30 établissements. En 2026, il faudra atteindre la totalité des plus de 95’000 élèves et 9’900 enseignant·es du canton.

Pour ce faire, le DFJC, de concert avec l’EPFL et ses partenaires, a opté pour un modèle de formation en « cascade ». Une première quinzaine d’enseignant·es formateur·rices issu·es des établissements de la scolarité obligatoire du canton ont été sélectionné·es, recruté·es et formé·es afin d’à leur tour former les enseignant·es en phase de déploiement. Ces dernier·ères ont alors dispensé 96 sessions de formation en l’espace de trois mois.

Si le rôle des enseignant·es formateur·rices est un élément fondamental pour assurer la formation continue, leur intervention n’est que ponctuelle. Un soutien en permanence au sein de chaque établissement est possible grâce aux personnes-ressources. Celles-ci accompagnent les enseignant·es dans l’appropriation de nouveaux contenus, les soutiennent dans le développement de leurs compétences numériques et les aident dans la préparation de projets d’éducation numérique à mener en classe.

 

L’enseignement de la science informatique au cycle 3

Un autre élément novateur de l’année scolaire 2020-2021 est l’introduction de l’enseignement de la science informatique aux élèves du cycle 3 dans le cadre du lancement d’un projet pré-pilote mené dans trois établissements.

Une période de science informatique a été proposée comme cours optionnel aux élèves de 9e. Ils·elles y ont appris des principes d’algorithmique et programmation, d’information et données, machines, systèmes, réseaux et l’impact de ces derniers sur la société.

L’introduction de cette nouvelle discipline, à ne pas confondre avec la « bureautique » déjà dispensée précédemment, entraine une importante demande de formation des enseignant·es. C’est pourquoi à la demande du DFJC, le Centre LEARN a mis sur pied un CAS en Science Informatique au secondaire 1.

Son objectif est d’apporter les concepts fondamentaux de la science informatique aux enseignant·es et développer leurs compétences en didactique de l’informatique afin qu’ils·elles mènent des activités pour leurs élèves.

 

Les fondements de la formation continue des enseignant·es: une approche participative et active

Toutes les formations délivrées reposent sur un principe de formation continue participative et collaborative afin de répondre au plus près aux besoins des enseignant·es tous cycles confondus.

Notamment, pour pallier le peu d’expérience des enseignant·es des cycles 1 et 2 dans le domaine des sciences informatiques et afin de faciliter l’intégration de cette nouvelle matière, c’est vers une formation expérientielle que le choix s’est porté. Cette forme d’apprentissage permet aux enseignant·es de tirer leur savoir directement de leur expérience vécue et résulte en une meilleure compréhension et appropriation de la matière à enseigner. Cette méthode pédagogique bien accueillie par les enseignant·es est étroitement liée aux retours d’enquêtes menées en parallèle du pilotage.

 

Une éducation à la citoyenneté numérique

En février 2021, le PER Éducation numérique ( PER EN ) est publié. Il place la citoyenneté numérique au centre de l’éducation numérique pour permettre aux élèves d’évoluer en tant que citoyen·nes éclairé·es et responsables.

Ainsi, dès le cycle 1 on aborde les concepts liés à la citoyenneté numérique de manière transversale. À cet effet, le manuel <DÉ>CODAGE, mis à disposition sous licence Creative Commons ( https://go.epfl.ch/decodage ) dès septembre 2020, est réédité en septembre 2021 pour inclure un complément Médias, usages et société. C’est le moyen d’enseignement officiel pour l’éducation numérique dans le canton de Vaud.

Cette réédition aborde des objectifs du PER EN tels que la problématique du temps d’écran, du droit à l’image ou des contenus choquants au travers d’activités de classe. Parallèlement aux concepts fondamentaux de la science informatique, il ouvre une réflexion critique à l’égard du numérique.

Cette approche construite à travers un modèle sociologique se prolonge aux cycles 2 et 3 par l’apport de notions plus complexes et plus macros telles que l’impact des réseaux sociaux sur les pratiques sociales, l’hyperconnectivité ou l’économie de l’attention.

 

Les principaux enjeux et défis

L’éducation numérique constitue un véritable tournant pour le système scolaire tant au niveau cantonal que national et s’inscrit plus largement dans une tendance internationale reflétée notamment dans le plan d’action en matière d’éducation numérique ( 2021-2027 ) de l’Union européenne ( UE ).

La révolution numérique en cours – également qualifiée de 4e révolution industrielle – implique des changements sociétaux profonds qui s’insinuent dans toutes les dimensions de la vie. L’éducation au numérique et par le numérique du projet EduNum représente une redéfinition essentielle de la scolarité telle qu’on la connait aujourd’hui afin de s’assurer qu’elle remplisse son rôle transversal dans la formation de la jeunesse et prémunisse les nouvelles générations pour assurer leur inclusion, leur participation et leur épanouissement dans le monde de demain.

 

 

Christiane Caneva, Julie Clerget et l’équipe du LEARN

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net