SAEN: Une école en pleine réflexion - 06/2022

SAEN: Une école en pleine réflexion

L’hiver a été intense, avec une offensive majeure de la covid, laquelle nous a permis d’acquérir enfin une solide immunité collective. Le printemps a été bousculé par la guerre en Ukraine et l’arrivée de nombreux·ses enfants réfugié·es dans nos écoles. L’été s’annonce radieux, avec la liberté retrouvée de voyager, de se retrouver et de fêter de toutes sortes de manières. Mais de quoi sera fait notre automne ?

 

 

Si ces deux dernières années ont été passablement perturbées par la gestion de la situation sanitaire, puis politique, de nombreux dossiers ont continué d’évoluer. La société autour de nous se modifie très vite, et les crises que nous traversons ne font qu’accélérer ce mouvement.

Les syndicats ont beaucoup travaillé sur la qualité de vie des enseignant·es, sur les notions de surcharge et d’épuisement, sur la reconnaissance sociale et salariale de notre travail. Nous avons obtenu une écoute attentive et quelques améliorations, mais il y a encore beaucoup à faire, le dossier est loin d’être refermé.

De nouvelles manières d’enseigner émergent un peu partout. Les moyens d’enseignement changent rapidement, avec des nouveautés comme la formation générale, les capacités transversales ou l’éducation numérique. Les expériences d’école en forêt, en mouvement, en immersion bilingue ( PRIMA, ANIMA ), en classe inversée ou flexible se répandent de plus en plus. La demande d’une prise en charge de certain·es élèves sur la totalité de la journée se fait plus forte. Ces façons différentes de vivre l’école et d’y travailler répondent à des besoins individuels, familiaux, sociaux ou institutionnels. Peu à peu, l’école se transforme et évolue. L’évaluation est remise en cause, à travers des projets de formation comme EDASCOL. Les certitudes passées sont remises en question. On interroge le statut de la note et de la moyenne annuelle, et l’on se propose même, à Neuchâtel, de lancer une expérience pilote de suppression du redoublement au cycle 3, dans quelques collèges volontaires.

Il y a une volonté claire de mieux tenir compte des profils de compétences des élèves, qui sont par nature très différents, et de valoriser les qualités personnelles de chacun·e pour stimuler la motivation et éviter le nivèlement, source de découragement. La prise en charge des enfants « différent·es » en filière spécialisée est remise en question, et la nécessité d’une meilleure intégration, chaque fois que cela est possible, est en pleine réflexion.

Au niveau des lycées, on réfléchit très sérieusement à une maturité en quatre ans au lieu des trois actuels, ce qui permettrait d’enlever une part de stress et de travailler plus en profondeur. Et du côté de la formation professionnelle, de grands bouleversements sont en cours, avec la création du nouveau CPNE, de profonds changements pédagogiques avec une approche par compétences, et un monde professionnel en pleine digitalisation. L’école est donc en pleine phase d’évolution et de transformation. Cela peut être source d’inquiétude et de fatigue, voire de crispation. Mais c’est aussi une formidable occasion d’agir et de transformer les choses en vue de les améliorer.

Il est indispensable que les enseignant·es, celles et ceux qui « font l’école » sur le terrain, au quotidien, participent pleinement à ces réflexions, apportent leur expérience et leur expertise, leurs idées et leurs propositions. Votre syndicat s’y engage résolument, soutenez-le et participez vous aussi à construire l’école de demain !

 

 

Pierre-Alain Porret, président du SAEN

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, jeudi, de 08h00 à 16h30 et mercredi matin CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net