Qualité de l'enseignement maintenue, même sous flux tendu

Qualité de l'enseignement maintenue, même sous flux tendu

Ces dernières semaines, l’enseignement en Suisse souffre lui aussi de la crise de la COVID et de sa gestion dans les écoles. Le Syndicat des Enseignant∙es romand∙es (SER), faitière des associations cantonales romandes et représentant les enseignant∙es de tous les degrés, de l’école obligatoire au secondaire II, a suivi attentivement, jour après jour, l’évolution de la situation dans les écoles de Suisse romande. Il apparait clairement que la mise en place de certains garde-fous est absolument nécessaire afin de garantir la qualité de l’enseignement en présentiel.

Depuis la reprise d’automne, coïncidant avec l’arrivée de la deuxième vague, l’engagement et le professionnalisme des enseignant∙es ont de nouveau permis au système de fonctionner.  De nombreuses difficultés ont cependant été rencontrées. Appliquer les mesures sanitaires, s’occuper des élèves absent∙es - en quarantaine ou malades, suppléer à l’absence de nombreux collègues, encadrer et aider leurs remplaçant∙es, gérer les aspects administratifs supplémentaires, ou encore se former à l’utilisation des nouveaux outils numériques, sont autant d’éléments qui se sont ajoutés au quotidien des enseignant∙es. Et cela, tout en assurant l’enseignement en présentiel en le différenciant au maximum afin de permettre à toutes et tous les élèves d’arriver aux objectifs fixés par le Plan d’étude romand malgré les retards importants parfois constatés. Cet engagement chronophage est à saluer. Pour le SER, il est extrêmement important de garantir l’enseignement en présentiel pour l’école obligatoire afin de garantir l’égalité des chances pour l’ensemble des élèves.

Il faut donc maintenant que les autorités accordent des ressources supplémentaires et spécifiques, en particulier en trouvant des solutions pour assurer les remplacements. En effet, une très grande fatigue est ressentie par le personnel des établissements scolaires – enseignant∙es, membres de direction, personnels administratif et technique. Le manque de clarté et les nombreux changements dans les directives ne font aussi qu’accentuer le problème. Si cette deuxième vague perdure, le système risque, dans les conditions actuelles,  d’imploser.

Le SER exige donc que les autorités mettent en place des règles claires tenant compte des points suivants :

  • Un∙e enseignant∙e doit se voir attribuer une mission distincte. Elle et il ne peut pas se dédoubler en assurant son enseignement en présentiel tout en effectuant une continuité pédagogique similaire et individualisée pour les élèves malades ou en quarantaine. Des solutions prévoyant l’attribution de tâches spécifiques à des collègues déchargés de leurs missions habituelles ou l’engagement de personnel supplémentaire doivent être développées.

  • Par souci d’équité, le suivi des élèves en quarantaine doit se limiter à la transmission et aux échanges concernant le travail effectué en classe, ainsi qu’aux devoirs. Aucune évaluation sommative ne devra être faite sur ce travail. À leur retour en classe, les élèves doivent pouvoir reprendre un rythme normal, sans être noyés sous les rattrapages. Des aménagements dans les systèmes d’évaluations et de certifications doivent être envisagés.

  • La protection des personnes doit être garantie. L’obligation faite à certain·es enseignant∙es de se filmer pendant leurs leçons pour diffuser celles-ci aux élèves en quarantaine doit être abandonnée. Cette façon de faire n’ajoutera que du stress supplémentaire lié à la maîtrise des éléments techniques et à la possible utilisation à mauvais escient des images par des tiers. La participation des élèves peut également être impactée par cette pratique. La qualité de l’enseignement risque d’en pâtir. Les demandes d’interactions vidéo, faites aux élèves assignés à leur domicile, rencontrent également des contraintes techniques et légales.

  • Du temps doit absolument être donné aux enseignant∙es afin qu’elles et ils puissent se former correctement à l’utilisation des outils numériques, en particulier des plates-formes de communication mises en place. Ceci est nécessaire pour que le corps enseignant soit prêt si malgré tout les écoles devraient à nouveau fermer. Des supports techniques ad hoc doivent être prévus et disponibles pour les enseignant.es et les élèves (voir les familles).

  • Un allègement de l’évaluation ou une annualisation de celle-ci doit aussi être envisagé dans plusieurs cantons. Entre les quarantaines des élèves et des enseignant∙es, il est parfois difficile de respecter les délais administratifs et il est impensable que les élèves en soient pénalisé∙es.

Articles similaires

SchoolMatters – pour un climat scolaire bienveillant

SchoolMatters – pour un climat [...]

05 Oct 2021

SchoolMatters soutient les écoles dans leur développement afin de mettre en œuvre avec succès des mesures visant à renforcer la santé psychique. Ces…

Lire
Journée mondiale des enseignant·es

Journée mondiale des [...]

05 Oct 2021

Chaque année, le 5 octobre, nous célébrons la Journée mondiale des enseignant·es. Cette année-ci est différente. Nous ne pouvons passer sous silence le…

Lire
Les bonnes pratiques scolaires en tournée!

Les bonnes pratiques scolaires [...]

04 Oct 2021

Découvrez des exemples de bonnes pratiques prometteuses en matière de développement et d’échanges scolaires. Des écoles innovantes issues des…

Lire
L’objectif d’une loi efficace sur les produits du tabac n’est pas atteint

L’objectif d’une loi efficace [...]

04 Oct 2021

L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac a été créée en 2015 dans le but de lutter pour une loi efficace sur les produits du tabac en…

Lire
Un événement mondial en hommage aux éducateur·trices décédé·es

Un événement mondial en [...]

29 Sep 2021

À l'occasion de la Journée mondiale des enseignant·es, l'Internationale de l'Éducation organisera un hommage virtuel et mondial à la mémoire de toutes et…

Lire
Action en faveur d'Haïti

Action en faveur d'Haïti

18 Sep 2021

Le 14 aout dernier, un tremblement de terre de magnitude 7.2 a frappé Haïti dans la région des Nippes, à 150 km à l’Est de la capitale Port-au-Prince. Dix…

Lire
Les échanges à l'étranger restent possibles

Les échanges à l'étranger [...]

17 Sep 2021

Dans sa lettre d'informations de septembre, Movetia, l'agence nationale en charge de la promotion des échanges et de la mobilité, signale que les séjours…

Lire
Pas touche à nos rentes

Pas touche à nos rentes

14 Sep 2021

Tout le monde à Berne : non à une réforme des retraites sur le dos des femmes ! Au lieu d’essayer d’améliorer les rentes des femmes, le Parlement s…

Lire
Le SER'info 16 est arrivé

Le SER'info 16 est arrivé

08 Sep 2021

Vous trouverez dans le SER'info 16 des informations sur l'Assemblée des délégué·es du SER du 4 septembre, sur la manifestation du 18 septembre «Touche pas…

Lire
Le SER en faveur d'une taxe COVID

Le SER en faveur d'une taxe [...]

25 Aug 2021

L’Assemblée des délégué∙es du SER a adopté une prise de position appelant le SER à soutenir les actions en faveur de la mise en place d’une imposition sur…

Lire
Système de formation et petite enfance

Système de formation et petite [...]

24 Aug 2021

La Journée Suisse de l’Education s’est tenue le 3 septembre à Berne sur les thèmes de la petite enfance et de l’encadrement. A l’issue de cette Journée, l…

Lire
Non à une réforme des rentes sur le dos des femmes!

Non à une réforme des rentes [...]

19 Aug 2021

L’Assemblée des délégué∙es du SER réunie à Delémont le 4 septembre 2021 a décidé de soutenir la manifestation nationale prévue le 18 septembre 2021 à…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net