Planète syndicale - 1/2022

Planète syndicale

La grève, seul moyen d’être entendu·es

 

Le personnel universitaire du Royaume-Uni recourt à la grève, le seul moyen qu’il a de faire entendre ses revendications légitimes. Il a utilisé cette action extrême au début décembre 2021 et tout porte à croire qu’il devra encore passer par la même mesure en ce début d’année.

L’UCU ( University and College Union ) défend cinq groupes de revendications, qui révèlent la situation particulièrement délicate subie par nombre de ses membres. Le premier différend concerne les pensions, que le gouvernement a décidé d’amputer de 35 %.

Une perte de pouvoir d’achat qui concerne également les enseignant·es en activités, puisque leur salaire a diminué en moyenne de 25 % ces douze dernières années, ensuite de renchérissements annuels clairement inférieurs à l’inflation. La précarisation du personnel académique est d’ailleurs une réalité pour les quelque 90 000 de ses membres aux contrats de courte durée et sans cesse menacés. À ces dégradations générales s’ajoutent dans les universités britanniques des inégalités salariales inadmissibles : 15 % entre les hommes et les femmes, 9 % envers les personnes avec handicap et, pire encore, 17 % de salaire en moins selon la couleur de peau !

Leurs contrats contenant une clause qui permet à leur supérieurs hiérarchiques d’exiger un nombre supérieur et indéterminé d’heures hebdomadaires de travail, bon nombre d’enseignant·es sont de surcroit soumis à des pensums intenables.

Enfin, cerise sur le gâteau, le gouvernement vient de lancer une réforme de la formation des enseignant·es, laquelle fait planer un véritable danger sur l’offre future de personnel qualifié.

Jo Grady, secrétaire générale de l’UCU, déplore qu’il faille une nouvelle fois en passer par la grève et donc par des perturbations de l’enseignement. Mais les responsables concerné·es font la sourde oreille à toutes les autres actions du syndicat, dans un secteur où l’argent ne manque pourtant pas, affirme-t-elle.

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Lundi, mardi, jeudi, de 08h00 à 16h30 et mercredi matin CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

David Rey, président Tél : 079 / 371 69 74

d.rey@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél : 078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net