La qualité des services publics est en danger!

La qualité des services publics est en danger!

Malgré les menaces de sanctions et les pressions, les collaborateurs et les collaboratrices de l’État de Fribourg ont massivement débrayé durant une heure, le mardi 30 avril. Nous estimons que 3’000 à 4’000 personnes ont participé à cette mobilisation, n’en déplaise au Conseil d’État qui minimise le mouvement.

Le personnel de l’État de Fribourg est inquiet et a montré ses craintes et continué à demander à l’État-employeur de lui assurer des conditions de retraite dignes. Le Conseil d’État dans son rôle d’exemplarité ne doit pas trahir son personnel, ni mettre en danger les services publics de qualité dont jouit la population fribourgeoise. Le personnel a voulu s’exprimer et il l’a fait le 30 avril dernier.

Les employé·e·s ont aussi voulu sensibiliser la population aux graves conséquences des propositions qui ont été mises en consultation, d’où le slogan: «Pour défendre le service public, pas de démantèlement des retraites!»

Le risque l’hémorragie au sein du personnel est réel. Les départs à la retraite anticipée vont se multiplier avant l’entrée en vigueur du nouveau système prévue en 2021. Alors que le Conseil d’État n’a de cesse de louer la qualité de son personnel, il prend le risque de voir partir un nombre élevé de collaborateurs et de collaboratrices. L’engagement dans le secteur des soins est remarquable, notre police fait un travail sérieux au service de la sécurité de la population, la qualité de l’enseignement est reconnue et, d’une manière générale, toute la fonction publique est exemplaire. Aussi, les départs en cascade à cause de la dégradation de nos conditions de retraite, engendreront des pertes de compétences importantes. Nous avons le sentiment que le Conseil d’État n’en prend pas (encore) véritablement la mesure.

Dans l’enseignement, d’après nos informations, un nombre élevé de départs à la retraite est déjà annoncé pour l’été 2019: pour l’ensemble de la profession, près de 300 départs, pour 150 EPT (équivalents plein temps), dont plus de la moitié en retraite. Les projections pour les années à venir parlent de plus de 600 membres du corps enseignant, de l’école obligatoire au secondaire II, soit plus de 330 EPT. Ce sont des chiffres alarmants qui vont conduire à une très forte pénurie. Qui va expliquer aux parents que les effectifs vont augmenter, que les soutiens aux élèves en difficultés ne sont pas assurés faute de personnel et pire encore, que les enseignant·e·s engagé·e·s ne sont pas bien formé·e·s? Faire venir des enseignant·e·s d’autres cantons? Difficile, ils connaissent aussi la pénurie. Mettre en place une formation accélérée? Impossible, car la loi scolaire stipule que les enseignant·e·s doivent être titulaires d’un diplôme d’enseignement reconnu par la CIIP. Engager des personnes formées venant de l’étranger? Possible, tout en sachant que leur connaissance du système d’enseignement fribourgeois est limitée. Former plus d’enseignant·e·s? C’est ce que nous demandons depuis des années, tout en rappelant que la formation à la HEP dure trois ans et que presque rien n’a été entrepris jusqu’à aujourd’hui. Et nous pourrions faire la même analyse pour le secteur de la santé, pour la force publique et d’autres. La population acceptera-t-elle un manque à gagner bien plus considérable que celui d’investir dans le redressement de la Caisse de prévoyance? 

Merci à toutes et à tous pour votre engagement. Nous continuerons à travailler pour défendre nos retraites et la qualité des services publics fribourgeois. •

Pour lire l'article complet, veuillez vous abonner à la revue

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Jean-Marc Haller, SG

sg@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Finances

Carole-Lyne Farquet

c-l.farquet@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net