La protection de la santé dans les écoles doit être une priorité absolue

La protection de la santé dans les écoles doit être une priorité absolue

Au cœur des établissements scolaires, les enseignant∙es sont directement concerné∙es par les décisions concernant les mesures sanitaires qui devraient être annoncées demain par le Conseil fédéral. Le Syndicat des Enseignant∙es Romand∙es (SER) et son homologue suisse alémanique LCH partagent une position commune et des demandes formelles dans un communiqué de presse publié le mardi 19 janvier 2021.

La situation sanitaire s'est aggravée en Suisse, ce qui a incité le Conseil fédéral à renforcer les mesures dans différents domaines visant à réduire le nombre d'infections. Des mesures plus strictes sont désormais également requises de toute urgence dans le secteur de l'éducation.

La santé et la protection des élèves, des enseignant∙es et des autres membres du personnel éducatif doivent être la priorité absolue dans toutes les décisions concernant les écoles et les modalités du maintien de leur ouverture ou de leur fermeture.

Ce principe n'est pas négociable. 

L’école est importante pour les élèves. Elle a une fonction sociale significative pour les enfants et les jeunes. Il est donc nécessaire de garantir le droit à l'éducation, ce qui est une prémisse fondamentale pour toutes les autres considérations. D'un point de vue pédagogique, l'enseignement en présentiel est extrêmement important, surtout pour les jeunes élèves, mais à condition que la protection de la santé soit obligatoirement garantie.

Les enseignant∙es acceptent une  grande responsabilité sociale, donnent le meilleur d’elles et d’eux-mêmes et s'exposent à des risques sanitaires afin de dispenser des cours au quotidien. Il est parfois difficile pour les enseignant∙es de comprendre pourquoi elles et ils doivent continuer à travailler dans une salle de plus de vingt personnes par jour, alors que le Conseil fédéral a émis une obligation de télétravail et une limite maximale de cinq personnes (y compris les enfants) pour les réunions privées.

Nombre d’enseignant∙es ne se sentent pas suffisamment protégé∙es par les mesures sanitaires et de protection existantes. Elles et ils estiment que  trop peu est encore fait pour répondre aux nouvelles conditions induites par les variants.

Par conséquent, du point de vue du SER et de LCH, les conditions suivantes sont nécessaires afin d'assurer une protection suffisante contre la contamination, tant pour les enseignant∙es, les membres du personnel éducatif et les élèves. Ces éléments pourront avoir des effets bénéfiques pour l’ensemble de la population.  

Des mesures sont nécessaires pour prévenir la transmission de la maladie :

  • L'employeur doit fournir aux enseignant∙es des masques FFP2.
  • La  qualité de l'air dans les salles de classe doit être garantie et des mesures durables doivent être prises par l'employeur.
  • Les protocoles d’hygiène doivent strictement être appliqués par les différent·es responsables locaux des écoles et des équipes de conciergerie.

Des mesures sont nécessaires pour briser la chaîne d'infection :

  • En tant que groupe professionnel particulièrement exposé et indispensable à l’encadrement des élèves, les enseignant∙es et tous les intervenant·es scolaires doivent se voir accorder une priorité élevée en termes de protection vaccinale. Le SER et LCH critiquent le fait que les enseignant∙es ne sont actuellement pas inclus∙es dans le plan de vaccination fédéral.
  • Des tests réguliers, effectués par des professionnel∙es de la santé, sont nécessaires afin de pouvoir placer en quarantaine de manière rapide, ciblée avec un suivi adéquat les personnes concernées. Selon les degrés d’enseignement, ces tests pourraient s’adresser aux adultes et aux étudiant∙es.

Des mesures sont nécessaires pour réduire les contacts :

  • Si la situation se détériore encore, le retour à la continuité pédagogique à distance doit être envisagée en tout dernier recours et pour une durée limitée.
  • Toutefois, dans ce cas, il faut veiller à ce que tous les élèves aient la possibilité de bénéficier d'une situation d'apprentissage appropriée ainsi que d’un équipement adapté.
  • Les employeurs (cantons et communes) sont tenus de mettre en œuvre les mesures, décidées par la Confédération, de manière coordonnée et cohérente et de réagir avec détermination  en cas d’aggravation de la situation.

C'est pourquoi, le SER et LCH exigent des annonces et des positions claires de la part du Conseil fédéral en ce qui concerne les questions de protection de la santé, mais aussi sur la responsabilité propre des écoles en matière de pédagogie, car ce sont les enseignant·es qui sont responsables du suivi des objectifs des Plans d’études.

De plus, il faut préparer les prochaines semaines et anticiper les prochaines étapes du calendrier scolaire, notamment avec les congés de février ou de sport. Le SER et LCH exigent que les différent·es associations d’enseignant·es et des directions soient associées aux réflexions des Départements et Services concernés.

La situation actuelle aura un impact sur le choix professionnel des jeunes au Secondaire I. La formation professionnelle, les cours pratiques ou en entreprises sont eux aussi impactés. Des mesures coordonnées à l’échelon national doivent être prises afin de garantir l’égalité des chances de ces jeunes en formation. Les conditions de passation des futurs examens certificatifs seront aussi concernés si la situation se prolonge. Les autorités doivent donc rapidement communiquer les décisions sur ces sujets afin d’abolir toute incertitude. Au sein des écoles, la confiance et les certitudes doivent être de mise. Il en va de la santé psychique des jeunes et des enseignant·es.

Personnes de contact :

Dagmar Rösler, Zentralpräsidentin LCH

T +41 79 866 54 43, d.roesler@LCH.ch

Samuel Rohrbach, Président SER

T +41 79 251 22 42, s.rohrbach@le-ser.ch

 

Articles similaires

Enseignant·es, ayez votre mot à dire sur l’éducation au développement durable et à la citoyenneté mondiale !

Enseignant·es, ayez votre mot [...]

02 Mar 2021

L’IE et l’UNESCO lancent une enquête mondiale auprès des enseignant·es sur leur préparation à éduquer au développement durable et à la citoyenneté…

Lire
L'égalité des chances dans le choix d'une profession a été mise par les autorités et les pratiques commerciales des fournisseurs privés de tests

L'égalité des chances dans le [...]

09 Feb 2021

Avec l’introduction des plans d'études régionaux (LP21, Plan d’études romand, Piano di Studio), une feuille de route consolidée sur les choix de formation…

Lire
Depuis vendredi, il y a déjà 200 000 personnes qui ont signé l’appel urgent « pas touche aux rentes des femmes »

Depuis vendredi, il y a déjà [...]

31 Jan 2021

La nouvelle réforme des retraites AVS21 est actuellement en cours de traitement au parlement. Elle prévoit un relèvement de l’âge de la retraite des…

Lire
Du côté d'éducation21

Du côté d'éducation21

29 Jan 2021

L'agence éducation21 fait part de ses actualités dans sa lettre d'information de janvier. Bonne lecture.

Lire
Les difficultés des enseignant·es genevois·es doivent être reconnues!

Les difficultés des enseignant [...]

12 Jan 2021

La Société pédagogique genevoise (SPG) a mené, courant décembre 2020, une enquête auprès de l’ensemble des enseignant·es genevois·es de l’école primaire…

Lire
Service spécialisé pour l’utilisation des données: Educa

Service spécialisé pour l [...]

18 Dec 2020

Le SER soutient les travaux d'Educa pour le projet « Service spécialisé pour l’utilisation des données ». Le SER y retrouve de…

Lire
Les meilleurs professionnels de Suisse sont désormais connus : les Romands remportent 21 médailles !

Les meilleurs professionnels [...]

10 Dec 2020

Les SwissSkills Championships 2020 décentralisés sont maintenant clos: entre septembre et fin novembre, un total de 56 championnes ou champions suisses…

Lire
Publication du SER'info 13

Publication du SER'info 13

09 Dec 2020

Le numéro 13 du SER'info est sorti de presse. Bonne lecture

Lire
Genève en grève

Genève en grève

01 Dec 2020

La mobilisation de la fonction publique genevoise se poursuit avec une nouvelle grève ce jeudi 3 décembre dès 15h. Pour la Société pédagogique genevoise,…

Lire
Meilleurs vœux pour 2021.

Meilleurs vœux pour 2021.

01 Dec 2020

Le SER et l’Educateur  vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2021, pour une nouvelle année éclairée, pleine d’énergie et débordante de…

Lire
Spirit of sports @school

Spirit of sports @school

01 Dec 2020

Le projet « Spirit of Sport @ School » a été développé par les enseignants en EPS pour les enseignants qui désirent faire voir et faire vivre les valeurs…

Lire
Qualité de l'enseignement maintenue, même sous flux tendu

Qualité de l'enseignement [...]

26 Nov 2020

Ces dernières semaines, l’enseignement en Suisse souffre lui aussi de la crise de la COVID et de sa gestion dans les écoles. Le Syndicat des Enseignant∙es…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net