J'éduque donc je lis - 04/2020

J'éduque donc je lis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

film 1 Jean-Pierre Bellon et Marie Quartier. ( 2020 ). Les blessures de l’école. Harcèlement, chahut, sexting : prévenir et traiter les situations. Éd. Esf. 

Les mots de Philippe Meirieu, qui présente ce livre, sont précis et résument parfaitement le propos des auteur·es : « Lieu de transmission et d’émancipation, de découverte de l’altérité et de la solidarité, l’école est aussi trop souvent un lieu de blessures. Blessures de l’élève persécuté par ses camarades ou humilié par un professeur. Blessures de l’enseignant chahuté. Blessures de l’enfant victime de harcèlement ou sexting. Autant de souffrances et de traumatismes aux effets ravageurs. » Pour faire face à ces phénomènes insupportables et réagir au quotidien, les enseignant·es, éducateur·trices et parents trouveront dans cet ouvrage des analyses de cas, des outils théoriques, des exemples précis et des conseils circonstanciés. Jean-Pierre Bellon a créé le site harcelement-entre-eleves.com, et Marie Quartier a fondé Orfeee, une association qui se consacre à l’étude et au traitement des souffrances scolaires. ( voir aussi en pp. 2 et 9 )  

 

 

film 2 Manuel Musial et André Tricot. ( 2020 ). Précis d’ingénierie pédagogique. Éd. De Boeck. 

Les auteurs présentent leur « Théorie des 3 actes ». Prescriptive, elle est basée sur une compréhension de ce que font les pédagogues. Le chapitre 1 concerne l’acte d’apprendre à l’école. Le 2 modélise l’acte d’enseigner. Le 3 concerne l’acte de concevoir l’acte d’enseigner pour favoriser l’acte d’apprendre. Tout un programme intéressant, car la modélisation est basée sur le processus de conception de l’enseignant opportuniste, dont la démarche se veut non linéaire, mais qui montre le haut niveau d’expertise qu’elle réclame ( nécessité de connaissances multiples ). Les auteurs en font émerger une démarche systémique, linéaire, fondée sur une suite d’algorithmes à suivre et un ensemble de connaissances à avoir. L’enseignant-concepteur-planificateur est guidé, mais pour qu’il évolue vers … une démarche ensuite plus opportuniste. Les applications présentées dans des disciplines différentes éclairent bien le tout.  

 

 

film 3 Katia Lehraus et Françoise Stuckelberger-Grobéty. (2019). Bien dans ma classe au quotidien grâce à la pleine conscience. Éd. De Boeck. 

Comment mieux gérer son stress professionnel ? Ce livre propose des démarches pour y parvenir. En identifiant défis et difficultés rencontrés à l’école, il fournit des pistes pour amener l’enseignant·e vers une plus grande conscience de la complexité de son quotidien. Il ouvre une perspective de mieux–être professionnel en lui suggérant de développer un savoir-être lui permettant de répondre avec davantage de discernement et de liberté aux multiples sollicitations. La première partie présente la mindfulness comme nouvel instrument de navigation de l’enseignant·e pour l’aider à tenir le cap. La seconde partie, une journée en classe sans perdre le nord, propose des pratiques de cette pleine conscience, comme boussole intérieure. Cette pratique se développant comme un entrainement sportif ou musical, la répétition est de mise. Pour faciliter nos premiers pas : du matériel audio, des pictogrammes.  

 

 

film 4 Rita Hofstetter, Joëlle Droux, Michel Christian ( Éd. ). ( 2020 ). Construire la paix par l’éducation : réseaux et mouvements internationaux au XXe siècle. Genève au coeur d’une utopie. Éd. Alphil. Presses universitaires suisses. 

Cet ouvrage met en lumière la façon dont l’éducation a été traversée au fil du XXe siècle par une diversité de causes transnationales, nées de la conviction que la paix se construit par l’éducation. À l’épicentre : la Genève de l’après-guerre tissant ses réseaux. La cité, à partir de 1919, se transforme en une ruche internationaliste, bâtisseuse d’un nouvel ordre mondial. Un rôle immense est attribué à l’éducation pour favoriser une solidarité universelle et faire circuler, en Europe et dans le monde, des valeurs pacifistes. Le livre montre les multiples initiatives alimentant cet élan auprès des jeunes, vu·es comme le devenir de la démocratie et de l’humanité. Pédagogues et psychologues enflamment, par leurs recherches et leurs réseaux de liens, cette foi en l’éducation. Même analysée de manière critique, qui ne peut rêver d’une Genève poursuivant toujours la pacification de l’humanité ?  

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net