Enseigner: où va le métier?

Enseigner: où va le métier?

... beau thème de débat que proposent les Entrevues de LIFE, mardi 17 septembre, dès 19h, en les murs de l’Uni Mail (salle S150).

Trois points de vue s’exposeront: de Philippe Meirieu, professeur émérite à l’Université de Lyon II, de Samuel Rohrbach, président du Syndicat des enseignant·es romand·es, et d’un·e représentant·e du département genevois de l’Instruction publique, avant un débat avec la salle (20 heures-21 heures), animé par Etiennette Vellas, membre associée, et l’équipe LIFE - Laboratoire Innovation Formation Éducation, Université de Genève).

LIFE présente:

«Qui ne sait pas vers quel port il doit tendre n’a pas de vent qui lui soit bon» écrivait Sénèque à Lucilius. L’enseignement ne manque certes pas de buts, d’objectifs, de missions. Il est encadré par des programmes, des manuels, des directives. Les praticiens travaillent sous le contrôle d’une hiérarchie rendant des comptes à l’État et à la population. Tout est a priori bien orienté, et si cela ne suffit pas, la recherche peut identifier des errances et suggérer des corrections. Mais justement: tant de régulation précise-t-elle le cap ou aurait-elle parfois tendance à le brouiller? Plus les prétentions à gouverner l’école se multiplient, plus le sentiment peut s’installer de ne plus savoir à qui ni à quoi se fier. Le régent était jadis chargé de désigner les œuvres, les savoirs et les valeurs auxquels aspirer: les enseignants et enseignantes d’aujourd’hui ne sont suivis que si les élèves et leurs parents trouvent eux-mêmes un sens à ce qui leur est proposé. Certains professionnels jugent cela anormal, et réclament plus de respect voire de soutien pour leur fonction. D’autres en déduisent plutôt la nécessité de gagner en compétence, en qualification, en pouvoir de convaincre et de conquérir leur autonomie sans attendre qu’elle leur soit concédée. Où est l’équilibre? Les divisions internes sur la route à suivre – faut-il plus ou moins d’instructions, de délégations, de coopération, d’inclusion, de différenciation, d’évaluation, de notation, de sélection? – peuvent s’exprimer dans les salles des maîtres ou les syndicats, à propos des réformes ou du travail ordinaire: elles ajoutent au désarroi si elles sont vécues comme des anomalies plutôt que comme des occasions de fixer ensemble des priorités.

 

La recherche et les comparaisons internationales montrent que rien n’est fatal, puisque la situation peut varier d’une région à l’autre. Plus l’école et l’enseignement sont localement idéalisés, plus ils peuvent paradoxalement décevoir autour d’eux, être incriminés pour leurs imperfections et finalement se résigner à l’absence de perspective engageante. Les discours peuvent devenir d’autant plus lyriques et les controverses spectaculaires qu’ils prennent leurs distances avec la réalité. Ce sont les approches pragmatiques – donc lucides – qui renforcent davantage et sans surprise les pratiques: celles qui profilent les enseignants en experts de l’enseignement, qui font confiance à leur intelligence et à leurs tâtonnements, qui leur échangent leur autonomie contre des comptes à rendre, qui font de l’évaluation un révélateur plutôt qu’un paravent, qui parient que plus de compétences font plus d’autorité, donc que l’avenir du métier d’instruire est moins de clouer le bec aux sceptiques que de gagner en savoirs et en formation pour convaincre sans relâche qu’il est au service de la société. Une telle dynamique ne s’obtient pas d’un claquement de doigt. Elle est d’autant plus difficile à trouver que le conflit mondial pour le contrôle des richesses provoque anxiété, doute et fragmentations dans nos démocraties, et le recul de la raison coopérative devant des leaders faisant rimer force et post-vérité. Mais si c’est à ce monde-là que nos enfants sont voués, n’est-ce pas du péril qu’émergent les jalons susceptibles de l’éviter? À l’heure où une jeune Suédoise fait la grève de l’école pour réveiller les consciences, l’école ne devrait-elle pas fixer la démocratisation du monde comme son inconfortable mais authentique horizon?

Cette Entrevue de LIFE souhaite explorer l’avenir à la lumière du présent, de ses incertitudes et de ses risques symétriques de pensée magique et de désenchantement. Elle fait l’hypothèse – avec Antonio Gramsci – que le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de la volonté peuvent se compléter. Regardons donc les dangers en face, ne faisons pas comme s’il suffisait d’en rire pour s’en libérer, n’attendons pas le salut d’un pouvoir providentiel, enfin omniscient, mais repérons les ornières pour chercher entre elles (et entre nous) le chemin.

Philippe Meirieu jouera le rôle d’éclaireur, lui qui a dirigé l’édition du livre d’Olivier Maulini: Enseigner entre engagement et lucidité. Samuel Rohrbach, président du Syndicat des enseignants romands et Isabelle Vuillemin, directrice du Service enseignement et évaluation de l’enseignement obligatoire de Genève lui donneront la réplique du point de vue des professionnel·les et de l’autorité scolaire. Le débat s’étendra ensuite à la salle, parce qu’il doit être large lorsque la voie est étroite à tracer.

 

Articles similaires

Genève en grève le 9 décembre

Genève en grève le 9 décembre

30 Nov 2021

A Genève, l'assemblée du personnel du 23 novembre a voté la grève. La commission des finances ayant refusé le projet de budget du conseil d’Etat, ce…

Lire
Des nouvelles d'éducation21

Des nouvelles d'éducation21

29 Nov 2021

L'agence éducation21 fait part de ses actualités dans sa lettre d'information de novembre. Excellente lecture

Lire
L’appel à projets d’échanges et de coopérations pour 2022 est lancé

L’appel à projets d’échanges [...]

25 Nov 2021

Les actrices et acteurs de l’éducation souhaitant mettre en place un projet d’échanges ou de coopération en 2022 peuvent désormais déposer leurs demandes…

Lire
Semaine des médias à l'école en Suisse romande

Semaine des médias à l'école [...]

16 Nov 2021

La 18e Semaine des médias à l’école mobilisera plusieurs centaines de classes, du 22 au 26 novembre 2021. Cette semaine thématique est proposée par l…

Lire
Le SER'info 17 est arrivé

Le SER'info 17 est arrivé

08 Nov 2021

Vous trouverez dans le SER Info 17 des informations sur :  - les Assises romandes de l'Education qui se tiendront le 27 novembre 2021 - des…

Lire
L'Internationale de l'Education est présente à Glasgow

L'Internationale de l [...]

04 Nov 2021

L’Internationale de l’Éducation est présente à la COP ! Elle a créé un portail en ligne dédié où elle publie des mises à jour, des vidéos, des photos et…

Lire
Action urgente de l'Internationale de l'Education

Action urgente de l [...]

27 Oct 2021

APPEL D’ACTION URGENTE – JORDANIE Dissolution de l’Association jordanienne des enseignant·es, licenciement d’enseignant·es et entrave à l’exercice du…

Lire
Des nouvelles d'éducation21

Des nouvelles d'éducation21

27 Oct 2021

L'agence éducation21 fait part de ses actualités dans sa lettre d'information d'octobre. Bonne lecture

Lire
SchoolMatters – pour un climat scolaire bienveillant

SchoolMatters – pour un climat [...]

05 Oct 2021

SchoolMatters soutient les écoles dans leur développement afin de mettre en œuvre avec succès des mesures visant à renforcer la santé psychique. Ces…

Lire
Journée mondiale des enseignant·es

Journée mondiale des [...]

05 Oct 2021

Chaque année, le 5 octobre, nous célébrons la Journée mondiale des enseignant·es. Cette année-ci est différente. Nous ne pouvons passer sous silence le…

Lire
Les bonnes pratiques scolaires en tournée!

Les bonnes pratiques scolaires [...]

04 Oct 2021

Découvrez des exemples de bonnes pratiques prometteuses en matière de développement et d’échanges scolaires. Des écoles innovantes issues des…

Lire
L’objectif d’une loi efficace sur les produits du tabac n’est pas atteint

L’objectif d’une loi efficace [...]

04 Oct 2021

L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac a été créée en 2015 dans le but de lutter pour une loi efficace sur les produits du tabac en…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net