En progression

En progression

Égalité de chances et/ou de traitement, équité, discrimination positive, différenciation : ces mots parsèment les plans d’études, quasi érigés en missions pour assurer l’accès de toutes et tous au savoir, pour corriger les inégalités et offrir à chaque enfant la possibilité de se former selon ses besoins, voire ses envies. Et dans la pratique ?

 

Premier lieu auquel on pense généralement pour mener à l’égalité, l’école est aussi celui où se reproduisent allègrement, aujourd’hui encore, les différences sociales, rappelle notre dossier du mois ( p. 4 ). Des inégalités qui se retrouvent particulièrement dans les études secondaires, qui même universalisées restent le plus souvent organisées en filières discriminatoires, encore davantage depuis que se multiplient les catégories d’élèves à besoins particuliers ( p. 5, p. 7 ).

Autre inégalité « scolaire », en Suisse tout du moins : la sous-représentation des femmes, pourtant largement majoritaires dans l’enseignement, aux postes de direction d’établissement ( p. 9 ), pour des raisons que l’on retrouve dans bien d’autres secteurs professionnels : stéréotypes persistants, modèles managériaux aux références masculines, temps partiels privilégiés surtout par les femmes qui, s’il y a progrès dans le partage des tâches domestiques, restent généralement responsables de l’« intendance » à la maison …

Sachant que, même plein·es de bonne volonté, les enseignant·es reproduisent au quotidien les stéréotypes fondés sur le genre, les bureaux de l’égalité romands ont édité, pour chaque cycle, de nouveaux moyens d’enseignement : L’école de l’égalité permet aux professionnel·les de travailler leur posture égalitaire ( pp. 11 - 16 ) et de trouver de l’inspiration pour y amener leurs élèves.

Très sensibilisées à la cause, les HEP romandes, de leur côté, se sont lancées dans un projet qui vise le développement d’une culture et d’une politique de l’égalité des chances dans leurs institutions ( p. 17 ). Des premières mesures doivent être prises cette année déjà.

Bonne lecture.

Nicole Rohrbach, rédactrice en cheffe

Pour lire l'article complet, veuillez vous abonner à la revue

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Finances

Carole-Lyne Farquet

c-l.farquet@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net