Billet du président du SER: Des conditions cadres indispensables - 09/2020

Billet du président du SER: Des conditions cadres indispensables

La deuxième version du plan d’études pour l’Éducation numérique – PER Ednum – a été mis en consultation cet automne par la CIIP. Si l'on peut regretter qu’un sujet d’une telle importance soit mis à l'enquête sur une trop brève période tombant qui plus est lors des vacances d’automne, il faut aussi constater qu’il met en avant des conditions cadres matérielles et organisationnelles absolument indispensables à la bonne implantation de cette révision.

 

Ainsi, le rapport signale clairement que « l’Éducation numérique nécessite une formation initiale et continue de tous les enseignants ». Le SER le dit depuis longtemps, la formation initiale ( au primaire ) et continue doit être renforcée. Ajouter une formation au numérique dans le cadre des 180 crédits de la formation actuelle ne va pas, car cela se fera au détriment des autres disciplines. Il faut augmenter ce nombre de crédits et ce, dès à présent.

Les auteur·es du rapport parlent du moyen d’enseignement qui « doit être mis à disposition des enseignant·es, proposer des activités tant branchées que débranchées et fournir des pistes d’évaluation ». Pour le SER, c’est une évidence. Et ce moyen doit absolument être romand et adapté au PER Ednum. Le même rapport dit que « les cantons s’assurent de la mise à disposition d’infrastructures sécurisées et adaptées aux enseignants et aux élèves.

Le matériel numérique adéquat et l’accès aux ressources médiatiques diverses en font partie ». Pour le SER, le recours au matériel personnel ne doit plus être la norme et, s’il est nécessaire, une indemnité doit être prévue, comme les faitières d’enseignant·es l’ont demandé à la suite de la mise en place de la continuité pédagogique de ce printemps. Parmi les conditions cadres données, l’une reprend une demande du SER et de LCH formulée depuis plusieurs années : « Les cantons s'assurent que les enseignant·es sont épaulé·es par des personnes ressources au niveau pédagogique et/ou technique. » Il faut donc rapidement mettre en place ces formations pour garantir une mise en place correcte de ce nouveau plan d’étude.

Au-delà des mots, il faut maintenant du concret. Il est nécessaire que les cantons se coordonnent le plus possible afin d’éviter une dispersion des ressources et que les investissements suivent. Sans cela, l’implantation de ce nouveau PER Ednum ne sera pas satisfaisante.

  

Samuel Rohrbach, président du SER  

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net