Attaque contre l’apprentissage des langues nationales - 5/2021

Attaque contre l’apprentissage des langues nationales

Le 6 juillet 2016, le Conseil fédéral s'était prononcé en faveur de l'harmonisation et donc du renforcement des langues nationales dans l'enseignement obligatoire. Il avait également envisagé d'intervenir au cas où les cantons ne poursuivraient pas cette harmonisation de manière cohérente. Le SER et LCH s’étaient clairement engagés en faveur de ce renforcement des langues nationales.

 

no 5

 

Aujourd’hui, le projet de réforme de la formation professionnelle initiale des employé∙es de commerce met à mal cette harmonisation. Dans le projet « Employé∙es de commerce 2022 », la deuxième langue nationale devient optionnelle, et donc abandonnable. Il existe un réel danger que pratiquement plus aucun·e élève ne choisisse une deuxième langue nationale dans cette formation. Cependant, de bonnes compétences linguistiques en allemand et en français sont particulièrement importantes dans les professions notamment commerciales dans notre pays. De plus, cette évolution pourrait également avoir à terme un impact sur l'école obligatoire et ses efforts pour renforcer les langues nationales.

Cet affaiblissement des langues nationales résultant du projet de réforme « Employé∙es de commerce 2022 » est proposé par le département d’un conseiller fédéral francophone, ce qui le rend encore plus incompréhensible à nos yeux. D’autant plus qu’il est diamétralement opposé aux objectifs de la Confédération de renforcer et de pro- ( ... ) de bonnes compétences linguistiques en allemand et en français sont particulièrement importantes dans les professions commerciales dans notre pays. mouvoir la compréhension et la mobilité linguistique en Suisse.

Il est important de réagir à tous les niveaux politiques pour faire modifier ce projet. Le SER et LCH l’ont déjà fait en écrivant au conseiller fédéral M. Parmelin ( en deux langues pour être bien compris ! ) ; il est nécessaire d’avoir un front uni contre cette proposition. Il en va de la cohésion future de notre pays.

 

Samuel Rohrbach, président du SER

Les numéros complets de la revue, les dossiers pédagogiques et les articles qui les constituent peuvent être consultés par les abonné·es connecté·es.
Faute d’abonnement, il est possible de les obtenir au format PDF. [Numéro ou Dossier : 11 CHF; Article : 2 CHF.]
Si disponibles, des éditions imprimées des numéros de la revue peuvent être commandées à secretariat@revue-educateur.net.

S'abonner Accéder au numéro complet

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net