Loi sur les produits du tabac: protégeons les jeunes.

L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac, que le SER soutien, a pris acte de la décision de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États CSSS-CE de corriger l’orientation anti-prévention de la loi fédérale sur les produits du tabac en matière d’interdiction de la publicité, de promotion et de parrainage, une lueur d'espoir. L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac explique que si l’on veut éviter que les enfants et les adolescents commencent à consommer du tabac, des restrictions pas seulement partielles mais générales de la publicité, de la promotion et du parrainage du tabac sont nécessaires.

En réponse à l’initiative populaire «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac» et à d'autres évènements de ces dernières semaines (augmentation de l’utilisation des cigarettes électroniques par les mineurs, scandale entourant le parrainage du pavillon suisse à l’Expo 2020), la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États CSSS-CE a décidé d'inclure certaines des revendications de l’Alliance dans la loi sur les produits du tabac et d’interdire partiellement la publicité, la promotion et la parrainage pour les produits du tabac et les cigarettes électroniques. Le projet désormais soutenu par la commission est loin de répondre aux exigences de la convention-cadre internationale de l’Organisation mondiale de la santé OMS pour la lutte antitabac.

Cela n’est pas acceptable. Depuis des années, la Suisse est la lanterne rouge européenne en matière de publicité pour le tabac. A grand renfort de coûteuses opérations publicitaires et de parrainage, l’industrie du tabac gagne chaque jour de nouvelles consommatrices et de nouveaux consommateurs. Ce sont avant tout les enfants et les adolescents qui sont dans sa ligne de mire. Parmi les 15-17 ans, un jeune sur six a, par exemple, déjà reçu au moins un cadeau publicitaire de l’industrie du tabac.1 Les multinationales du tabac engrangent des milliards de bénéfices en vendant des produits dont les consommatrices et les consommateurs ont ensuite beaucoup de mal à se défaire. Ce sont ces utilisateurs et le grand public qui supportent les conséquences négatives de la consommation de tabac.

La solution désormais privilégiée par la majorité de la commission est loin de suffire pour protéger efficacement les enfants et les adolescents de la publicité pour le tabac. Une proposition minoritaire du conseiller aux États Stöckli demande au moins le respect des exigences minimales de la convention-cadre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte antitabac. Une interdiction complète de la publicité, du parrainage et de la promotion des ventes est la seule mesure à même de protéger les mineurs des perfides appâts utilisés par l’industrie du tabac.

La majorité de la population suisse est aussi de cet avis: 58 % sont pour une interdiction générale de la publicité pour les produits du tabac. Une interdiction du parrainage d’évènements culturels et sportifs par l’industrie du tabac recueille également le soutien de la majorité de la population.2

Une interdiction complète de la publicité, de la promotion et du parrainage pour les produits du tabac permettrait à la Suisse de satisfaire à un des principaux points de la convention-cadre internationale de l’Organisation mondiale de la santé OMS pour la lutte antitabac. Celle-ci règle la culture, la production et la vente des produits du tabac. Cette convention est le principal instrument pour endiguer l’épidémie de tabagisme au niveau mondial. Elle est reconnue par 181 pays. La Suisse a signé la convention en 2004, mais ne l’a pas ratifiée jusqu’à maintenant. Outre la Suisse, seuls Andorre, le Liechtenstein et Monaco ne l’ont pas encore fait en Europe.

L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac va se mobiliser pour que le Conseil des États comble les lacunes du projet de loi, ou au moins les réduise en acceptant la proposition minoritaire.

L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac est une initiative de la Ligue suisse contre le cancer, de la Ligue pulmonaire suisse, de la Fondation suisse de cardiologie, d’Addiction Suisse et de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme. 127 organisations ont rejoint l’Alliance jusqu’à aujourd’hui.

 

 

Articles similaires

Les directeurs n'enseigneront plus

Les directeurs n'enseigneront [...]

28 Feb 2020

A Genève, les directeurs des établissements primaires ne seront plus obligés d'enseigner. Le Grand Conseil a accepté jeudi de supprimer l'article ad hoc…

Lire
Des conseils d'élèves dans tous les établissements du canton

Des conseils d'élèves dans [...]

27 Feb 2020

Dans le cadre de la célébration des trente ans de la convention relative aux droits de l'enfant, le Conseil d'Etat valide la concrétisation de trois…

Lire
28 milliards pour la formation et la recherche

28 milliards pour la formation [...]

26 Feb 2020

Le 26 février 2020, le Conseil fédéral a approuvé le message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pendant…

Lire
SER'info 10

SER'info 10

19 Feb 2020

Le SER'info 10 est publié!

Lire
À la collègue inconnue

À la collègue inconnue

18 Feb 2020

La SPG et la FAMCO s'unissent pour produire un clip dénonçant les coupes massives dans l'enseignement: 197 enseignant·es s'affichent dans un clip "À la…

Lire
SwissSkills: offres pour les écoles

SwissSkills: offres pour les [...]

18 Feb 2020

La prochaine édition des SwissSkills se tiendra du 9 au 13 septembre 2020 à Berne.  Avec votre classe, découvrez la grande variété des…

Lire
swissuniversities : nouveau président

swissuniversities : nouveau [...]

13 Feb 2020

Lors de sa réunion du 6 février 2020, l'assemblée plénière de swissuniversities a élu Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève, au poste de…

Lire
Un nouveau président à la tête de la CIIP

Un nouveau président à la tête [...]

06 Jan 2020

Lors de sa séance du 23 mai 2019, l'Assemblée plénière de la CIIP a procédé à une nouvelle répartition des responsabilités intercantonales entre…

Lire
Joyeuses Fêtes

Joyeuses Fêtes

20 Dec 2019

Le SER et l’Educateur vous souhaitent de belles fêtes hautes en couleurs et vous adressent leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année. Les…

Lire
Toutes et tous à la manifestation du jeudi 12 décembre

Toutes et tous à la [...]

12 Dec 2019

A Genève, la commission des finances du Grand-Conseil a refusé la création de 412 postes prévus au budget 2020. La DIP se voit donc refuser la création de…

Lire
Enseigner et apprendre dans des classes à degrés multiples

Enseigner et apprendre dans [...]

10 Dec 2019

Qu’est-ce qui fait la force, la richesse et la spécificité des classes multi-degrés ?La question est au cœur d’une étude menée de 2017 à 2019…

Lire
Une bonne note pour l’école, des efforts pour la lecture.

Une bonne note pour l’école, [...]

03 Dec 2019

Le SER se réjouit des résultats positifs obtenus par les élèves de 15 ans au test PISA en 2018. Dans les domaines des mathématiques et des sciences…

Lire

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 17h00 CP 416 / Av de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

Président

Samuel Rohrbach : Tél : 079 / 251 22 42

president@le-ser.ch

Secrétaire Général

Jean-Marc Haller : Tél : 076 / 441 99 14

sg@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av, de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net