SwissSkills Connect : une offre alternative et numérique pour les classes d’école

SwissSkills Connect : une offre alternative et numérique pour les classes d’école

La grande manifestation des SwissSkills 2020 a été reportée à l’automne 2022. Cela signifie que des dizaines de milliers d’écolières et écoliers n’auront malheureusement pas la possibilité de découvrir sur place la diversité des métiers aux SwissSkills 2020 à Berne. Cependant, l'équipe des SwissSkills propose une nouvelle offre aux enseignant-es:  SwissSkills Connect, une alternative digitale intéressante ! Cette offre s'adresse aux écolières et écoliers dans leur processus de choix d'une profession.  Ce qu’est SwissSkills Connect : SwissSkills Connect met en relation les écolières et écoliers avec des jeunes personnes qui se sont déjà établis avec succès dans le monde professionnel. Les écolières et écoliers peuvent s’inspirer de ces jeunes professionnels, de leur parcours et de leur travail quotidien. Du mardi 15 septembre au jeudi 17 septembre, les écolières et écoliers pourront échanger en live avec des apprentis ou des jeunes ayant terminé leur apprentissage avec succès. Leurs questions trouveront réponse dans des centaines de sessions de chat vidéo en direct. Les organisateurs travaillent activement avec les associations professionnelles afin de garantir avec SwissSkills Connect une très grande variété de professions. Ce que l'on peut attendre de SwissSkills : L'organisation profite des vacances scolaires d’été pour compiler du matériel pédagogique, en collaboration avec les services d’orientation professionnelle. Ces documents d’accompagnement montrent comment onpeut intégrer SwissSkills Connect dans les cours sur le choix d’une profession. Dans la seconde moitié du mois d’août, les organisateurs enverront les documents correspondants et des informations détaillées. Pour profiter de SwissSkills Connect : Selon vos possibilités, réservez déjà maintenant une plage horaire d’au moins deux leçons pour l‘enseignement sur le choix d’un métier entre le 15 et le 17 septembre 2020. De plus amples informations suivront dans la seconde moitié du mois d’août comme mentionné ci-dessus. Vous avez encore des questions ? Lucas Brühwiler se tient à votre disposition ! Téléphone : 079 589 39 76 Email : schools@swiss-skills.ch

Les cantons romands préparent la rentrée

Les cantons romands préparent la rentrée

À la suite de la levée de l'interdiction de l'enseignement présentiel, la souveraineté en matière d'éducation est revenue complètement aux cantons qui, dans le respect des règles sanitaires et des recommandations de la Confédération, doivent garantir le droit à l'instruction. Dans un communiqué de presse publié le 1er juillet, la Conférence latine des directeurs de l’instruction publique (CIIP) tire un bilan positif de la reprise de l’enseignement présentiel de ces dernières semaines avant les vacances. Elle indique que la réouverture des classes a pu se faire dans un climat serein malgré les craintes exprimées. Forts de l'expérience acquise durant cette période de crise et soucieux d'assurer la sécurité sanitaire des établissements de formation, la CIIP signale que les cantons élaborent conjointement les différents scénarios de la prochaine rentrée 2020-2021.  Lire le communiqué de la CIIP

Mobilité en augmentation

Mobilité en augmentation

Depuis trois ans, l’agence nationale Movetia encourage les échanges et la mobilité dans tous les secteurs de la formation. Avec une croissance plutôt spectaculaire de 16% en 2019, Movetia a soutenu plus de 26'000 mobilités dont 13’500 séjours ou stages de formation en Europe dans le cadre du Programme suisse pour Erasmus+ et pas loin de 11'000 mobilités dans le cadre de l’échange de classes en Suisse. L’agence a aussi développé une offre de programmes d’échanges et de mobilités apportant une plus-value au système éducatif et élargissant la coopération internationale.   Vous trouvez plus de chiffres sur les programmes et plus d’information sur l’année précédente dans le rapport annuel et les statistiques 2019. En savoir plus

Des nouvelles du Réseau d'écoles21

Des nouvelles du Réseau d'écoles21

Vous trouverez ici la nouvelle newsletter du Réseau d'écoles21 – Réseau suisse d'écoles en santé et durables. En plus des nouvelles du Réseau, offres et suggestions de matériel, cette édition est complétée par une section adaptée aux circonstances : « Retour en classe ». Vous y trouverez une sélection d’offres et d’idées pouvant vous soutenir dans vos efforts suite au retour physique de vos élèves à l’école, après une longue période d’enseignement à distance et si peu de temps avant l’été. Bienfaits de la nature, mise en mouvement, importance de la santé psychique : voici les quelques contributions que le Réseau d'écoles21 et ses partenaires peuvent vous apporter. De plus, le Réseau d’écoles21 organise prochainement la Journée d’étude romande, à Lausanne le 23 septembre. Le thème de la journée, la justice scolaire – par les temps qui courent peut-être encore plus qu’à l’accoutumée – pèse dans la balance. Les inscriptions sont ouvertes !

Ecole à la maison, en tirer les bonnes leçons.

Ecole à la maison, en tirer les bonnes leçons.

Après quelques semaines de retour en présentiel pour les élèves et les enseignant∙es à la suite de la crise du COVID-19, le Syndicat des enseignants romands, faitière des associations cantonales romandes et représentant les enseignant·es de tous les degrés, de l’école obligatoire au secondaire II, a tiré un premier bilan de cette crise pour la formation en Suisse. Il faut maintenant se préparer pour la prochaine rentrée qui pourra aussi être impactée par la situation sanitaire. De même, la crise de ce printemps nécessite des décisions politiques claires pour soutenir les services publics et un maintien des investissements fédéraux et cantonaux. La crise du COVID-19 a envoyé les élèves et leurs enseignant∙es à la maison durant plusieurs semaines. L’enseignement à distance ou plutôt la continuité pédagogique, sans préparation, a été de mise. L’engagement et le professionnalisme des enseignant∙es ont permis au système de se mettre en place. Cela a aussi été le cas lors du retour en classe. Pour le Syndicat des enseignants romands (SER), les écoles doivent être prêtes à la rentrée pour réagir rapidement face à une éventuelle répétition de cette situation. Les cantons doivent préparer ensemble des scénarios pour la rentrée, tenant compte des avis et remarques des professionnel∙les afin d’éliminer les différents problèmes rencontrés. Il ne s’agit pas de reconduire simplement ce qui a été fait. Il faut utiliser les bonnes pratiques identifiées pendant cette période et remédier aux difficultés et défauts constatés. Le SER a déjà pris langue avec les autorités pour travailler ensemble à la mise en place de ces scénarios avant la prochaine rentrée. Au cours de son analyse de la situation, le SER a tiré de nombreux constats qui le conduisent à formuler des exigences (dans cinq domaines) destinées à garantir la qualité des services publics, en particulier la formation, mais aussi le niveau de vie des familles. Équipement informatique minimum pour les élèves et les enseignant·es Sans équipement, l’utilisation plus étendue ou généralisée du numérique à l’école sera un échec. Nous l’avons constaté lors de ces semaines d’enseignement à distance. Une partie des élèves et des enseignant∙es n’est pas équipée en matériel informatique personnel. Pour le personnel enseignant, c’est à l’employeur de mettre à disposition les outils de travail adéquats pour l’enseignement en présentiel ainsi que pour la continuité pédagogique à distance. Pour le SER, il est absolument indispensable que toutes et tous les enseignant∙es soient équipé∙es au minimum d’un ordinateur portable avec les programmes et licences adéquats, mis à jour et adaptés régulièrement, fournis par l’employeur. Il en va de même pour les élèves à partir du 2e cycle. Les cantons doivent mettre en place un dispositif d’achat, de fourniture et d’entretien pour ce matériel. Le choix devrait se porter sur des solutions indigènes et des logiciels libres. La protection des données doit être garantie. Pour accompagner le plan d’action en faveur du numérique, un·e responsable technique d’établissement doit être à disposition pour les enseignant∙es et les élèves. Il faut donc créer une formation au niveau romand et ouvrir ce poste dans les écoles. Répertoire de bonnes pratiques mis à disposition de toutes et tous Ces semaines de continuité pédagogique ont vu les enseignant∙es faire preuve d’une très grande créativité qui a été unanimement saluée. Il y a eu de nombreux échanges d’expérience à tous les niveaux, comme le montre la page Facebook « Enseignants romands COVID-19 » et ses près de 6’000 membres. Ce travail et les nombreux documents de toute nature créés doivent être aujourd’hui sauvegardés, répertoriés et mis à disposition de toutes et tous les enseignant∙es. C’est pourquoi, nous demandons à la CIIP de mettre en place un dispositif pour récolter ces sources, les trier, les valider et les publier. Pour ce faire, la CIIP et les centres de compétences ICT cantonaux doivent pouvoir bénéficier de ressources humaines et financières supplémentaires. En parallèle, la mise en place d’une plateforme numérique romande en tant que bibliothèque pour les enseignant∙es doit être développée. Elle devrait à terme regrouper les plateformes pédagogiques cantonales en prenant les meilleurs aspects de chacune pour répondre aux besoins des enseignant∙es. Mesures sanitaires et organisationnelles Les effets sanitaires de cette crise ont montré la nécessité de doter les écoles d’un·e responsable de la protection de la santé au travail. Cette demande avait déjà été formulée. Il est plus que jamais nécessaire que les établissements scolaires puissent répondre rapidement face à une telle situation en mettant des procédures concrètes en place. Seules des personnes formées seront à même de garantir le respect de toutes les mesures de sécurité sanitaire et de santé au travail dans les écoles. La CDIP et la CIIP doivent mettre en œuvre un plan d’action commun en la matière, y compris dans la formation initiale des enseignant·es concernant la santé au travail, prévoyant aussi la mise en place d’une formation romande de responsable santé pour les établissements scolaires. Mesures fiscales 2020-2021 pour les familles et les personnes ayant effectué du télétravail La crise du COVID-19 a eu des répercussions financières sur les salaires d’une grande partie des employé∙es. Afin de ne pas prétériter fiscalement les familles et les employé∙es, le SER demande que des mesures soient prises permettant les déductions fiscales ordinaires, sans réductions liées à la période de confinement, pour les familles et les personnes ayant effectué du télétravail. Accords dans chaque canton pour que les services publics ne subissent pas les impacts sur les budgets Partout, le travail, la qualité et l’engagement des enseignant∙es, des autres employé∙es de la fonction publique et des services paraétatiques ont été salués et reconnus par toutes et tous. Il est clair que le ralentissement économique aura des effets sur les comptes et budgets de la Confédération, des cantons et des communes. Les différents textes légaux, comme les mécanismes de frein à l’endettement, obligeront certains cantons à faire des économies. Nous demandons qu’elles ne se fassent pas sur le dos de celles et ceux qui se sont fortement engagé∙es pendant cette crise. Le SER appelle donc les autorités à signer un accord avec les partenaires sociaux, accord dans lequel elles s’engagent à ne pas baisser les salaires, à octroyer les différentes annuités et revaloriser dans les cinq ans tous les salaires, et ce tout en garantissant la qualité des services publics. Pour arriver à maintenir cette qualité, certaines adaptations légales seront de mise, par exemple en introduisant un moratoire sur les mécanismes de frein à l’endettement. Le SER travaillera avec ses différents partenaires, en particulier avec les autres faitières syndicales, pour arriver à un consensus politique aux niveaux fédéral et cantonal pour atténuer les effets de la crise sur les différents budgets. Le SER demande donc aux différents acteurs politiques de s’engager en faveur des services publics en soutenant les adaptations légales nécessaires.

Dernier numéro

article-image-desktop article-image-mobile
Soignons le milieu! Avec la pédagogie institutionnelle
En quoi les outils développés par la pédagogie institutionnelle (PI) depuis le milieu du siècle dernier sont-ils toujours de circonstance à l’heure où une crise sanitaire mondiale fait vaciller certaines idées de la démocratie? En tout (ou presque) devrait vous convaincre notre dossier.     ...
last number

Numéro spécial 2020

Évènements

image-evenement
Mon prof, mon avocate et moi!

Les prochaines Assises romandes de l'Education auront lieu à l'Aula des Cèdres de la HEP-Vaud à Lausanne le samedi 14 novembre 2020

Cette importante manifestation de l'Espace scolaire romand se déroulera selon une nouvelle formule qui se veut plus dynamique. Intitulées "Mon prof, mon avocate et moi! Quand les procédures envahissent l'école.", ces Assises aborderont le thème de la judiciarisation.

En attendant le programme définitif, n'hésitez pas à réserver cette date.

Publicité

Actualités

Documents

16 Jun 2020
Ecole à la maison, en tirer les bonnes leçons. Dossier de presse
02 Jun 2020
SER'info 11
20 May 2020
programme ARE 2020
19 May 2020
CPA: apprendre à la maison

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Jean-Marc Haller, SG

sg@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Finances

Carole-Lyne Farquet

c-l.farquet@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net