Vaccination prioritaire

Vaccination prioritaire

Le SER et LCH ont écrit en mars aux autorités fédérales pour demander que le personnel des établissements scolaires soit considéré comme prioritaire, après les personnes à risques et le personnel soignant, pour la vaccination. Toutes les mesures doivent être prises, comme aussi les tests de masse, afin de garantir l'ouverture des écoles. Aujourd'hui, le personnel éducatif est prioritaire dans 76 pays. C'est l'UNESCO qui le signale dans une communication.  De plus, l’UNESCO exhorte tous les pays à prioriser les enseignants dans leurs plans nationaux de déploiement des vaccins contre la COVID-19 afin de garantir que l’éducation puisse se poursuivre en toute sécurité et que les écoles restent ouvertes.  

Genève: la mobilisation a payé

Genève: la mobilisation a payé

A Genève, le projet de réforme du niveau primaire (EP21) a été repoussé par la Direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO) qui a annoncé le statu quo pour le rentrée 2021.  EP21 n’est peut-être pas encore enterré, mais de nouvelles discussions incluant notamment la Société pédagogique genevoise (SPG) devraient commencer sous peu afin de décider de ce qu’il adviendra de ce projet. Pour la SPG, qui s’est fermement opposée à ce projet – synonyme d’une nouvelle augmentation de la charge de travail des enseignant·es – lors de son Assemblée générale extraordinaire du 2 février, c’est une excellente nouvelle. Il semble que la mobilisation de la SPG a joué un rôle décisif dans cette décision.  Dans un communiqué, la SPG signale vouloir s'engager dans un processus de consultation: "Bravo à toutes et tous pour ce résultat qui démontre que la mobilisation porte ses fruits et que la SPG forte avant tout grâce à ses membres. La SPG s'engagera pour qu’un véritable processus de consultation puisse avoir quant à d’éventuelles futures réformes, et surtout qu’elles se fassent au détriment des conditions de travail des enseignant·es."

Quatrième Journée suisse de la lecture à voix haute

Quatrième Journée suisse de la lecture à voix haute

Le mercredi 26 mai 2021 aura lieu la quatrième Journée suisse de la lecture à voix haute. Ce jour-là, des lectures à voix haute auront lieu dans les quatre coins du pays : dans des écoles, jardins d’enfants, bibliothèques, foyers et ailleurs encore. Cette année, en raison de la situation sanitaire, les lectures pourront également se dérouler en ligne. Toutes ces animations montreront, une fois encore, l’importance de la lecture à voix haute. Les personnes intéressées peuvent dès à présent s’inscrire sur www.journee-de-la-lecture.ch et, avec un peu de chance, gagner l’un des cinq lots de livres en jeu. La Journée suisse de la lecture à voix haute est une initiative de l’Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM, en collaboration avec 20 minutes et de nombreux autres partenaires. L’Institut suisse Jeunesse et Médias (ISJM), en collaboration avec 20 minutes et d’autres organisations partenaires, organise la quatrième Journée suisse de la lecture à voix haute, le 26 mai 2021. La lecture à voix haute est le moyen le plus simple et le plus efficace de promouvoir la lecture. Agir est urgent ! Selon la dernière enquête PISA, près d’un jeune sur quatre en Suisse n’aurait pas des compétences suffisantes en lecture pour comprendre un texte simple à la fin de sa scolarité obligatoire. Ces jeunes ne parviendraient pas à localiser les informations pertinentes d’un texte et encore moins d’y réfléchir et de l’évaluer. Partager des histoires à voix haute avec les enfants et les jeunes est une solution à cette situation. Les enfants à qui les proches lisent régulièrement ont en effet un vocabulaire plus étendu et apprennent plus facilement à lire et à écrire. Leurs perspectives de formation s’en trouvent améliorées. Ils développent également un regard positif à l’égard de la lecture et sont plus susceptibles de s’intéresser aux livres et aux journaux une fois adultes. Participer à la Journée de la lecture Cette année, et pour la quatrième fois, de nombreux volontaires partageront leur amour des histoires en lisant à voix haute lors de la Journée de la lecture à voix haute. Toutes celles et ceux qui aiment lire aux autres sont invité.e.s à organiser leurs propres évènements de lecture pour les enfants et les jeunes : à la maison, dans les crèches, écoles, bibliothèques ou tout autre endroit. En raison de la situation sanitaire actuelle, l’ISJM recommande de planifier des lectures avec un public limité, si possible à l’extérieur et, si nécessaire, avec un concept de protection. Les animations dans de petits cercles sont idéales : avec ses propres enfants, ses nièces, neveux, petits-enfants ou les enfants de ses voisins. Le but de la Journée est de célébrer la lecture à voix haute, source de plaisir et de partage. Les particuliers, les écoles et autres établissements peuvent désormais inscrire leurs lectures sur www.journee-de-la-lecture.ch et, avec un peu de chance, gagner l’un des cinq lots de livres en jeu. Le site de la Journée propose également du matériel promotionnel pour la Journée, des conseils pour la lecture à voix haute et une sélection de livres particulièrement adaptés à l’exercice. Un petit guide pour les lectures en groupe durant la crise sanitaire est disponible ici : https://journee-de-la-lecture.ch/fr/qui-sommes-nous/telechargements/ Un solide réseau de partenaires Un vaste réseau d’organisations partenaires s’engage pour la Journée de la lecture à voix haute. Lancée par l’Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM, en collaboration avec 20 minutes, la manifestation est aussi soutenue par L’Office fédéral de la culture et diverses fondations. De nombreux partenaires réseaux aident également à diffuser le message de la journée : l’Union des villes suisses UVS, le Syndicat des Enseignant·es Romand·es SER, la Conférence latine des chefs d’établissements de la scolarité obligatoire CLASESO, LIVRESUISSE, l’Association romande des logopédistes diplômés ARLD ou encore Bibliomedia Suisse.

Dernier numéro

article-image-desktop article-image-mobile
Incertitudes et complexité : quelle formation ?
Que vois-tu venir ? Peut-on éduquer à l’incertitude ? Peut-on s’y préparer, y préparer les enfants ? Y’a-t-il des incertitudes plus apprivoisables que d’autres ? Encore davantage depuis l'arrivée des temps COVID, l'incertitude s'impose, reste collée aux projets, aux envies ; à la vie-même, railleront certain·es. ...
last number

Le billet du président

Évènements

image-evenement
Mon prof, mon avocate et moi!

Les prochaines Assises romandes de l'Education sont reportées en 2021.

Publicité

Actualités

Enseigner et apprendre dans des classes à degrés multiples

Enseigner et apprendre dans [...]

10 Dec 2019

Qu’est-ce qui fait la force, la richesse et la spécificité des classes multi-degrés ?La question est au cœur d&rsquo [...]

Lire
Une bonne note pour l’école, des efforts pour la lecture.

Une bonne note pour l’école, [...]

03 Dec 2019

Le SER se réjouit des résultats positifs obtenus par les élèves de 15 ans au test PISA en 2018. Dans les domaines des [...]

Lire
Remise du Prix d'encouragement précoce pour les régions de montagne suisses 2019

Remise du Prix d'encouragement [...]

29 Nov 2019

La Fondation Pestalozzi a pour but d’améliorer la qualité - déjà élevée - de la formation en Suisse tout en renforçant [...]

Lire
Tous à la manif!

Tous à la manif!

28 Nov 2019

A Genève, la commission des finances a amendé le 20 novembre le projet de budget du conseil d'Etat en supprimant les 412 [...]

Lire
Investissements dans le numérique: où va-t-on?

Investissements dans le [...]

27 Nov 2019

Du côté de Neuchâtel, un communiqué du Conseil d'État indique que ce dernier veut investir dans l'éducation numérique [...]

Lire
Assemblée générale extraordinaire

Assemblée générale [...]

25 Nov 2019

La Société pédagogique genevoise (SPG) invite ses membres à une assemblée générale extraordinaire le mardi 26 novembre 2019 à [...]

Lire
C’est parti pour le dépôt de projets d’échange!

C’est parti pour le dépôt de [...]

22 Nov 2019

Le Conseiller fédéral Guy Parmelin a profité de sa visite dans les locaux de Movetia pour prendre la mesure du travail [...]

Lire
PHILIPPINES: stigmatisation et répression antisyndicales

PHILIPPINES: stigmatisation et [...]

21 Nov 2019

Cette semaine, l'Internationale de l'Education (IE) a appellé ses organisations membres à condamner l' [...]

Lire

Documents

02 Mar 2021
conditions citroën avril 2021
17 Feb 2021
SER'info 14
11 Feb 2021
Rabais flotte Peugeot
11 Feb 2021
rabais flotte Opel

SER

Secrétariat du SER

Ouvert du lundi au jeudi de 08h30 à 16h30 CP 416 / Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 59 60

ser@le-ser.ch

CONTACTS

Bureau du comité du SER

Samuel Rohrbach, président Tél : 079 / 251 22 42

s.rohrbach@le-ser.ch

Olivier Solioz, vice-président

o.solioz@le-ser.ch

Pierre-Alain Porret, SG nommé

p-a.porret@le-ser.ch

Administration

Véronique Jacquier Darbellay

v.jacquier@le-ser.ch

Leticia Resenterra

l.resenterra@le-ser.ch

Educateur

Bureaux

Educateur CP 416 Av. de la Gare 40 1920 Martigny 1 Tél : 027 / 723 58 80

secretariat@revue-educateur.net

Rédactrice en chef

Nicole Rohrbach Tél :078 / 742 26 34

redaction@revue-educateur.net

Prépresse et régie publicitaire

Sylvie Malogorski Défago Tél : 027 / 565 58 43

communication@revue-educateur.net