Quatre pôles d’engagement

Mes premiers mots en tant que présidente, je les adresse à mon prédécesseur Laurent, que je tiens à remercier pour son engagement sans faille auprès des collègues et de la SPG, sa profonde empathie lors des défenses professionnelles et sa grande disponibilité pour tous les membres et même non membres. Il a inscrit ses huit années de présidence sous le signe du dialogue avec tous les partenaires de la SPG, ce qui a permis d’instaurer une ambiance de travail sereine.

Si une page se tourne aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre et non pas un nouveau livre que nous entamons. Le nouveau comité souhaite poursuivre les différents combats menés ces deux dernières années en s’organisant autour de quatre pôles: pédagogique, syndical, politique et organisationnel. Du point de vue pédagogique, le nouveau comité souhaite être un moteur et un vecteur de l’innovation. Il veut soutenir la créativité et l’autonomie des enseignant- e-s en tant que professionnel-le-s. Comme présidente, j’aimerais contribuer à redonner aux collègues l’envie de se battre pour une école publique qui forme équitablement tous les élèves à être des citoyens acteurs de leur présent, dotés d’esprit critique et de créativité.

Du point de vue syndical et politique, je constate une démotivation et une résignation qui dépassent largement les limites de notre association. Or, nos élèves pâtissent déjà des mesures d’économie qui touchent l’ensemble du service public dans un contexte social qui ne cesse de se dégrader. En tant qu’enseignants et enseignantes, nous avons le devoir de nous engager pour nos élèves, mais aussi pour nos conditions de travail et surtout pour le service public dans son ensemble. C’est dans cette optique que nous voulons défendre et obtenir des moyens suffisants pour permettre à tous et toutes les professionnel-le-s qui s’investissent tous les jours auprès de nos élèves de faire leur travail convenablement. Réapprenons à nous indigner, battons-nous ensemble pour une école qui ne se contente pas de fonctionner, mais une école dont nous puissions être fiers.

Enfin, du point de vue organisationnel, nous aimerions impliquer davantage tous les membres dans la vie de l’association et donc augmenter leur participation à l’Assemblée des délégués, mais aussi dans différentes commissions. En vous engageant ne serait-ce que dans une commission, vous devenez acteur ou actrice de l’association. Nous avons tous besoin de votre engagement, même s’il vous semble minime, pour équilibrer le rapport de force et faire entendre la voix de la SPG. Nous avons besoin de vous à tous les niveaux. Plus nous serons nombreux et nombreuses, plus la SPG aura de poids dans les négociations. Soyez le moteur des changements que vous aimeriez voir dans vos écoles, car c’est ensemble que nous finirons par avoir un réel impact sur nos quotidiens et celui de nos élèves. Nous devons montrer un front uni et solidaire pour nous faire entendre. Ainsi seulement, nous pourrons rétablir dans l’opinion publique et parmi nos supérieurs à la direction générale l’image d’enseignant-e-s professionnel-le-s autonomes enthousiastes et créatifs. 

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.