Les enseignants: des feignants à surveiller?

ISMAT, vous connaissez? C’est la nouvelle procédure pour gérer les absences de courte durée, qui, si elles sont fréquentes, peuvent être signes d’un malêtre au travail et aboutir à des manquements au poste beaucoup plus longs. Le but visé est la prévention. Dans le cadre de cette procédure, le collaborateur est invité à s’exprimer sur les aspects délétères de son contexte professionnel pour en modifier les contours. Il s’agit donc d’oeuvrer pour le plus grand confort de chacun.

L'accès aux documents est réservé aux abonnés.