Un outil pour analyser les problèmes d'écriture

Près de 10% des élèves peinent à apprendre à écrire et voient leur cursus scolaire en être affecté. Des chercheurs de l’EPFL ont développé un programme qui analyse les difficultés de ces enfants et leurs causes avec une précision inégalée.

La difficulté à apprendre l'écriture, qui touche près de 10% des élèves, est appelée dysgraphie. Si elle est souvent associée à la dyslexie, elle se manifeste à des degrés et pour des raisons qui peuvent être très différentes d’une personne à l’autre. C’est pourquoi une équipe du Laboratoire d'ergonomie éducative de l’EPFL (CHILI Lab) a eu l’idée de développer un programme numérique qui permet non seulement d’en faire un diagnostic fin et individualisé, mais également de repérer avec une grande précision les lettres ou les chiffres problèmatiques et donc discriminants. Il a récemment fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Digital Medicine. Lire le communiqué complet.