Neuchâtel: le nombre d'élèves par classe n'augmentera pas.

En début de semaine, le collectif du Pervou, associé au Comité citoyen des parents d’élèves, s'est opposé catégoriquement aux changements décidés par le Conseil d’Etat neuchâtelois dans son plan de législature 2018-2022. C’est pourquoi, il a lancé une pétition pour éviter notamment que le nombre d’élèves augmente dans les classes.

Le Conseil d’Etat annonce jeudi que le lancement de cette pétition est inutile: la mesure, prévue initialement par le Conseil d’État dans son plan financier de législature, avait déjà été abandonnée suite aux réactions des députés et des syndicats de l’enseignement, dont le SAEN. Pour rappel, une pétition similaire avait été lancée par les syndicats en décembre 2017 et avait récolté 3’860 signatures.