L'école dans un monde numérique

Les deux faîtières d’enseignant-e-s suisses, le Syndicat des enseignants romands (SER) et Dachverband Lehrerinnen und Lehrer Schweiz (LCH) ont défini les éléments absolument nécessaires pour que l’enseignement des Médias, images et technologies de l'information et de la communication (MITIC) apportent une plus-value pédagogique à l'école. 
Dans leur prise de position commune adoptée le 12 septembre à Berne, le SER et LCH exigent que certaines conditions soient remplies pour tous les établissements de l’école obligatoire et du secondaire II, y compris pour les hautes écoles.  
En effet, l'école a le devoir de préparer ses élèves aux modes de vie et de travail actuels et futurs impliquant les technologies numériques. Cependant, une éducation publique solide avec les MITIC nécessite une stratégie et un pilotage communs à tous les niveaux, l’assurance de la mise à disposition des équipements adaptés et de leur maintenance, des garanties pour la protection de la santé des élèves et des enseignant-e-s, de bonnes formations initiales et continues, ainsi que des moyens d'enseignement innovants.  
A ces seules conditions, les MITIC permettront le développement correct de l’enseignement et des apprentissages.