Journée mondiale des enseignants 2018

La Journée mondiale des enseignants 2018 marquera le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) qui inscrit l’éducation parmi les droits fondamentaux et proclame le droit à un enseignement gratuit et obligatoire et à un accès équitable et inclusif à l’éducation pour tous les enfants.

Le thème de cette année : « Le droit à l’éducation, c’est aussi le droit à un personnel enseignant qualifié » a été choisi pour rappeler à la communauté internationale que le droit à l’éducation ne peut pas s’exercer sans le droit à des enseignants formés et qualifiés. Aujourd’hui encore, la pénurie d’enseignants est un problème persistant partout dans le monde. On estime que dans le monde 264 millions d’enfants et de jeunes ne sont pas scolarisés. Pour réaliser les objectifs de l’agenda Éducation 2030 d’un enseignement primaire et secondaire universel, le monde a besoin de recruter près de 69 millions de nouveaux enseignants. Cette pénurie d’enseignants est encore plus prégnante dans les groupes de populations vulnérables tels que les filles, les enfants handicapés, les réfugiés et les migrants ou les enfants pauvres des régions rurales ou reculées.

Célébrée chaque année le 5 octobre depuis 1994, la Journée mondiale des enseignants commémore la signature de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de 1966. La Journée mondiale des enseignants est coorganisée en partenariat avec l’UNICEF, le PNUD, l’Organisation internationale du travail et l’Internationale de l’éducation, organisation dont le SER est membre.