Berne: les plans d'études restent de la compétence de la DIP

A Berne, l'initiative populaire "Pour un débat démocratique - Votons sur les plans d'études" a été rejetée dimanche par plus de 3 votants sur 4. Le texte demandait que la compétence d'édicter les plans d'études de l'école obligatoire revienne au Grand Conseil, ou au peuple en cas de référendum. Le SEFB s'était opposé à cette initiative. Il estimait qu'un plan d'études doit être défini sur des bases pédagogiques et non pas lors de discussions politiques.